Fermer la publicité

Marseille : Le Mirabeau sort de terre

Bouches-du-Rhône le - - BTP

Marseille : Le Mirabeau sort de terre
D.R. - Les travaux de la tour Mirabeau, à Marseille, ont débuté.

La CMA CGM et Bouygues Immobilier viennent de lancer les travaux de construction du Mirabeau, la nouvelle tour de bureaux qui viendra étoffer la skyline d'Arenc. Cet écrin de 21 étages sera livré en juin 2023.

Top départ pour les travaux de la tour Mirabeau. Dans un communiqué publié ce 16 juillet, le groupe CMA CGM et Bouygues Immobilier annoncent le lancement du chantier de construction de l'immeuble de grande hauteur (IGH) appelé à venir gratter le ciel d'Arenc en juin 2023. Erigée par Léon Grosse à l'emplacement du siège historique de la compagnie maritime, cette tour de 21 niveaux (85 m) conçue par l'architecte Hala Wardé viendra compléter la nouvelle skyline de la façade maritime entre sa grande sœur, la tour « Jacques Saadé », siège de la CMA CGM signée Zaha Hadid (147 m) et La Marseillaise, écrin tertiaire conçu par Jean Nouvel (135 m).


Lire aussi : Marseille : CMA CGM et Bouygues Immobilier lancent les travaux de la tour Mirabeau


Cet écrin bioclimatique se développera sur 21 800 mètres carrés de plancher labellisés HQE Bâtiment durable niveau “Excellent” et Breeam “Very Good”. Contrairement à la plupart des tours, véritables nids verticaux confinés, Le Mirabeau bénéficiera de quelque 2 100 mètres carrés d'espaces extérieurs et de fenêtres ouvrables à tous les étages, permettant une ventilation naturelle. En outre, l'immeuble raccordé à la boucle de thalassotermie « Thassalia » sera également équipé d'un système de rafraichissement par plafonds rayonnants (un réseau d'eau circulant dans les plafonds).

280 à 320 euros/m2 HT HC

La nouvelle tour Mirabeau propose par ailleurs une large palette de services à ses occupants : un café connecté en rez-de-chaussée ouvert sur l'extérieur, une conciergerie, des espaces de coworking modulables, des vestiaires et douches et cerise anti confinement, des accès à des espaces extérieurs à tous les étages. La touche « écolo » s'étendra également au parking souterrain (170 places) : ce dernier sera doté de places pour les vélos et les trottinettes et d'emplacements avec bornes de recharge électrique.

La moitié de sa surface sera réservée à la CMA CGM qui prévoit d'y loger notamment les 250 employés du centre opérationnel du logisticien suisse CEVA passé récemment dans son giron. Le reste des bureaux sera proposé à la location par BNP RE et Cushman & Wakefield dans une gamme de prix allant de 280 à 320 euros HT HC en moyenne, des tarifs légèrement inférieurs à ceux de sa voisine, La Marseillaise (310 à 320 euros/m2).

Rappelons que le projet est porté par une société civile de construction vente (SCCV) « Le Mirabeau Marseille » associant la CMA-CGM (60 %) et Bouygues Immobilier (40 %) qui investit plus d'une centaine de millions d'euros dans l'opération. L'immeuble a été acquis en état futur d'achèvement par Merit Corporation, la holding de la famille Saadé qui détient la majorité des parts du groupe CMA CGM.




William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer