Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

A la pelle Marseille : la ZAC Flammarion bientôt en phase opérationnelle

le - - Urbanisme

Marseille : la ZAC Flammarion bientôt en phase opérationnelle
Google Maps - Le projet de ZAC Flammarion, qui a pour décor une emprise d'environ 6 hectares près du faisceau ferroviaire de la gare Saint-Charles, avance.

Le pôle Flammarion aborde la dernière ligne droite de son parcours administratif. Après l'adoption du dossier de création de la ZAC fin 2018, la Soleam va confier à une équipe d'urbanistes et de programmistes le soin de définir la programmation de cette opération de renouvellement urbain (6 ha).

Nouvelle étape pour le projet du pôle Flammarion. La Soleam (Société publique locale d'équipement et d'aménagement de l'aire marseillaise) vient de lancer une consultation pour sélectionner le groupement d'architectes-urbanistes et d'économistes qui pilotera les études de programmation et le dossier de réalisation de la ZAC Flammarion, dans l'hyper centre-ville de Marseille. En gestation depuis 2015, ce projet de renouvellement urbain a pour décor une emprise d'environ 6 hectares (dont 2,9 ha aménageables), située au sud du quartier des Chutes-Lavies, près du faisceau ferroviaire de la gare Saint-Charles (4e).

La ville et la métropole Aix-Marseille-Provence souhaitent revitaliser cet ancien secteur industriel au bâti très hétérogène. Le site regroupe dans un joyeux désordre des entrepôts de stockage de marchandises (produits ménagers), un concessionnaire automobile, d'anciens laboratoires pharmaceutiques, des bastides abritant un centre d'apprentissage (accueillant 300 apprentis) et un autocariste. Autant de bâtiments voués à la démolition dans le cadre du projet de régénération urbaine.

A la place de cet ancien tissu hétéroclite, la ville compte aménager une pièce urbaine d'environ 300 logements (dont 40% d'HLM) majoritairement familiaux (90% de T3 et T4) sur près de 21 000 mètres carrés de surface de plancher. La ville et la Soleam ont également prévu la réalisation de divers équipements publics : une école de 8 à 9 classes (3 400 m2 de surface de plancher), une crèche associative d'environ 60 berceaux (720 m2 de surface de plancher) et un équipement de proximité (type « Maison pour tous ») qui sera installé dans une villa de la fin du XIXe siècle restaurée (260 m2 de surface de plancher).

L'îlot nord-ouest, situé en bordure de la voie ferrée, pourrait accueillir le CFA existant de la pharmacie Marseille-Provence, dont les locaux sont voués à la démolition (sur 1 000 m2 de surface de plancher), voire un pôle hôtelier en étage en relation avec le projet d'extension de la gare Saint-Charles.

25 000 m2 de surface de plancher

Dans une première étude de programmation et d'orientation d'aménagement réalisée en 2016*, la Soleam, aménageur du site, estimait que ce projet devrait générer la construction de 19 bâtiments (R+2 à R+4 en gradins) représentant 24 900 mètres carrés de surface de plancher. Le groupement de maîtres d'oeuvre devra affiner ce travail exploratoire afin d'établir un schéma de programmation qui servira de socle au dossier de réalisation de la ZAC (nombre et surface des lots, contraintes réglementaires, chiffrage financier, calendrier...). Il devra également prendre en charge la démarche de concertation qui accompagnera le développement de cette opération.

L'aménagement du site impliquera une recomposition de l'espace public (1,16 ha), autour d'un nouvel axe de desserte central. Le projet veillera à rattacher le quartier à la ville en déployant un maillage de dessertes douces irriguant les coeurs d'îlot, sans possibilité de transit. « L'objectif est de créer un quartier paysager apaisé et apaisant », expliquait au printemps 2017 Gérard Chenoz, l'élu (LR) phocéen qui préside la Soleam.

Avant d'engager les travaux de viabilisation, la Soleam devra s'arroger la maîtrise foncière du site en lien avec l'établissement public foncier Paca qui assure une mission de veille foncière sur le quartier. Cet impératif impliquera la mise en oeuvre d'une DUP (déclaration d'utilité publique) qui sera déposée cet automne. L'aménageur devra travailler sous l'oeil de l'architecte des bâtiments de France, le secteur étant situé dans l'orbite de plusieurs édifices classés monuments historiques.

Ce projet s'inscrit dans le vaste programme de requalification urbaine de l'hyper centre de Marseille confié par la municipalité à la Soleam fin 2010. Elle constitue l'un des 35 pôles de projet de cette opération regroupée sous l'appellation « Grand centre-ville » (1 000 ha).

* L'étude de préfiguration a été réalisée par un groupement de maîtres d'oeuvre associant l'agence Territoires Urbains (architecte-urbaniste), Eureca (études urbaines) et Itinéraires (Bet mobilité).

Repères

Le 6 décembre 2010, la ville de Marseille a confié à la Soleam la concession d'aménagement de l'opération « Grand centre-ville ».

En 2015, cette opération d'ensemble a été transférée de la ville à la communauté urbaine Marseille-Provence-Métropole, puis à la métropole Aix-Marseille-Provence (AMP) dès le 1er janvier 2016.

Pour le pôle Flammarion, la métropole AMP a opté pour une procédure de ZAC le 15 décembre 2016.

Simultanément, la Soleam a commandé une étude de faisabilité et de programmation. La concertation publique préalable à la création de la ZAC a eu lieu à l'été 2017. Le bilan de cette concertation a été présenté au conseil métropolitain du 19 octobre 2017. Le dossier de création de la ZAC Flammarion a quant à lui été approuvé lors du conseil métropolitain du 13 décembre 2018.

Enfin, le projet de la ZAC Flammarion est l'objet d'une orientation d'aménagement et de programmation (OAP) du PLU Intercommunal (PLUi) du conseil de territoire Marseille-Provence. Ce dernier qui vient de recevoir le feu vert de la commission d'enquête publique devrait entrer en vigueur début 2020.




William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer