Fermer la publicité

Marseille : la Banque des territoires et Soliha lancent « ViagéVie »

Bouches-du-Rhône le - - Urbanisme

Marseille : la Banque des territoires et Soliha lancent « ViagéVie »
Robert Poulain - Richard Curnier, directeur régional de la Banque des Territoires.

La Banque des territoires (groupe CDC) et Soliha viennent de créer « ViagéVie », une société qui va tester le dispositif du viager social intergénérationnel dans le centre-ville de Marseille.

« ViagéVie » : tel est le nom de la société créée début novembre par la Banque des territoires (75%) et Soliha (25%) pour déployer le dispositif du viager social à vocation intergénérationnelle dans le centre ville de Marseille.

Cette nouvelle entité est la première déclinaison opérationnelle de la démarche expérimentale incubée dans le Lab Caisse des dépôts entre septembre 2017 et juillet 2018.


Lire aussi : La Banque des territoires a investi 1,2 milliard d'euros en 2018


Ce projet pilote qui a bénéficié de 400 000 euros de crédits d'ingénierie de la banque publique est le fruit d'un partenariat mené avec la ville de Marseille, la métropole Aix-Marseille-Provence et l'établissement public foncier de Provence-Alpes-Côte d'Azur (EPF Paca). « Il s'agit de permettre le maintien à domicile des personnes âgées en utilisant un mécanisme qui a fait ses preuves : le viager », précise Richard Curnier, directeur régional de la Banque des territoires en Paca. ViagéVie achètera le logement des seniors en situation de vulnérabilité financière et sociale. « Le bouquet et la rente qu'ils percevront leur permettront de financer leurs besoins en services à la personne ainsi que la réalisation des travaux d'adaptation nécessaires au maintien dans leur appartement. Lorsque, au décès du crédirentier, le logement se libère, il sera proposé à des jeunes ménages solvables en accession sociale ou maîtrisée à la propriété », ajoute le directeur régional de la Banque des territoires.

Une centaine de logements

ViagéVie entrera en action sur quelques sites pilotes repérés voire cédés par l'EPF Paca dans les 1er et 6e arrondissements de Marseille. Les premières signatures d'acte devraient intervenir avant la fin de l'année avec des personnes âgées volontaires pour s'engager dans la démarche. La Banque postale apportera un bouquet de services destinés à faciliter la vie quotidienne de ces résidents (portage de repas, aide ménagère, etc). « Dans un premier temps, il s'agira de développer une quarantaine de logements sur ces îlots démonstrateurs », indique Richard Curnier. La société testera notamment la viabilité économique de ce type de montage. « A terme, l'ambition est de développer une centaine de logements dans la cité phocéenne », ajoute le banquier. Si l'essai est concluant, le dispositif du viager social intergénérationnel pourra alors être déployé dans d'autres villes.




William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer