Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Marseille : l'îlot Velten renaît en centre municipal d'activités

Bouches-du-Rhône Publié le - - Urbanisme

Marseille : l'îlot Velten renaît en centre municipal d'activités
J. Ph. PIERRAT - Officiellement lancé à l'été 2016, le chantier a duré vingt-huit mois pour une requalification chiffrée à plus de 7,5 millions d'euros.

Après trois ans de travaux menés dans le cadre du renouvellement urbain, l'îlot Velten, près de la porte d'Aix, à Marseille, a retrouvé de l'allure et abrite un équipement public pluriel.

Confiée à l'agence d'architecture marseillaise Grégoire et Mattéo pour la requalification des bâtiments, et à Roccaro Architecture pour les espaces extérieurs, avec la Soleam pour maître d'ouvrage, la transformation de l'îlot Velten, près de la porte d'Aix, qui abrite notamment la cité de la musique, un centre social et un centre municipal d'animation, saute aux yeux pour qui connaissait l'endroit il y a encore trois ans.

Officiellement lancé à l'été 2016, le chantier a duré vingt-huit mois pour une requalification chiffrée à plus de 7,5 millions d'euros dont la moitié financée par la Ville de Marseille*. La réhabilitation du centre social en particulier, dans l'ancienne grande halle du gymnase — avec désormais des plateaux et terrains sportifs, à l'intérieur et à l'extérieur, mais aussi des jardins pédagogiques — est assez spectaculaire. A l'intérieur, celui-ci accueille en mezzanine les permanences d'accueil et les bureaux administratifs. Quant au centre municipal d'animation mitoyen, lui aussi restructuré, il a été agrandi.

Un cœur piétonnier

Exclusivement piétonnier grâce à l'aménagement d'un grand mail, le cœur d'îlot, qui abrite également un city stade et une nouvelle aire de jeux pour les plus petits, constitue un havre de paix. De ce dernier, on accède également à la Cité de la musique, à sa salle de concert rénovée, « la Cave », aux 4000 m2 de « Coco Velten », une occupation temporaire à l'initiative de l'Etat et à destination des SDF, des associations et des entreprises, et même, par des escaliers, à la place Fare-Petites Maries toute proche, elle aussi nouvellement réaménagée, ainsi qu'à la rue Francis de Pressensé (d'où l'on peut rejoindre d'ailleurs directement la Cave à jazz). L'ensemble de ces interventions conduites sur plusieurs années à l'emplacement d'origine des anciennes brasseries Velten, d'où son nom, s'intègre dans un encore plus vaste Projet de rénovation urbaine du centre-nord de Marseille** piloté par le GIP Marseille rénovation urbaine et qui comprend notamment, à proximité, la restructuration d'un autre îlot, l'îlot Korsec, ou encore la réhabilitation (réalisée par Marseille Habitat) de logements sociaux (gérés par Erilia).

Pour l'inauguration qui a eu lieu le 25 mars dernier, la plupart des responsables politiques locaux et des collectivités ayant participé à son financement, déjà présents au lancement des travaux en juillet 2016, n'ont donc pas manqué le rendez-vous. Lequel a marqué, en présence du préfet de région Pierre Dartout, cette nouvelle étape dans la reconfiguration du quartier populaire de la gare St-Charles et de la porte d'Aix qui va se poursuivre, entre autres, à travers une opération baptisée Faubourg des Fiacres et dont le chantier est prévu pour démarrer en septembre prochain.

* Soit 49,7 %, le reste ayant été financé par l'Anru à hauteur de 2 ME( 26,5 %), le conseil régional, 1,1 ME (15,4%), et le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, 600 KE (8,4%).
** Ce PRU qui concerne 4 secteurs prioritaires et 100 000 habitants vise à requalifier, avec l'Anru, la Soleam, Marseille Habitat, Urbanis et Euroméditerranée, le grand centre-ville de Marseille.




J. P. Pierrat
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer