AccueilUrbanismeMarseille : Eurovia va réaliser la première tranche des travaux du Jarret

a la pelle Marseille : Eurovia va réaliser la première tranche des travaux du Jarret

Eurovia Paca va piloter la première tranche des travaux de voirie et de réseaux du Jarret. Un lifting de plus de deux ans qui représente un coût d'environ 13 millions d'euros HT.
Marseille : Eurovia va réaliser la première tranche des travaux du Jarret
Devillers & Associés - Une perspective du futur Jarret.

UrbanismeBouches-du-Rhône Publié le ,

Après la mise en service complète de la rocade L2 cet automne, la métropole Aix-Marseille-Provence (AMP) s'apprête à lancer les travaux de requalification du Jarret, axe de 3,6 kilomètres (2 x 3 voies) qui faisait office depuis plus de trois décennies de boulevard périphérique de l'hyper centre de Marseille.

Enedis et la SEMM ont refait leurs réseaux en 2018

L'an dernier, les gestionnaires des réseaux souterrains sont entrés en action. Enedis, SGETAS et Eiffage ont effectué la modernisation des réseaux électriques. Au total, le gestionnaire du réseau électrique a procédé au remplacement de près de 3,35 km de câbles souterrains et au raccordement de 80 immeubles. Un chantier de plus de 800 000 euros qui s'est achevé au début 2019.

Simultanément, la société Eau de Marseille-Métropole (SEMM) a remplacé 3 km de canalisation et 85 branchements. Ces préliminaires achevés, le chantier va désormais pouvoir se dérouler en surface. AMP vient de retenir les entreprises qui réaliseront la première tranche du chantier sur le tronçon d'environ 1 kilomètre reliant le boulevard Chave et la rue Sainte-Cécile, près de l'hôpital de la Timone ainsi que l'aménagement du parvis du centre hospitalier (tranche optionnelle). Eurovia Paca (Aix-en-Provence), filiale TP du groupe Vinci, a hérité du lot principal : l'aménagement de la voirie et des réseaux (VRD). Le montant du marché est moins élevé que prévu : 12,962 millions d'euros HT au lieu des 18 millions d'euros HT de l'estimation initiale.

Cegelec Infras Sud-Est (Marseille) et Bouygues Energies et Services (Aix-en-Provence) de leur côté vont prendre en charge l'installation de l'éclairage et du système de signalisation (feux tricolores) et de fibre optique. Montant du marché : 2,951 millions d'euros HT (sur 3 M€ HT d'estimation initiale).

Enfin, le groupement associant les sociétés Paysagers Méditerranéens (Aubagne), CGME (Aubagne), Star's Jardin (Carry-le-Rouet) et EVL (Port-de-Bouc) va s'occuper des travaux d'aménagements paysagers. Montant du marché : 1,758 million d'euros HT (sur 2,7 M€ HT prévus initialement).

Le chantier de cette première phase devrait durer 27 mois.

Un boulevard urbain multimodal

L'opération pilotée par l'agence Devillers & Associés* prévoit la reconfiguration du Jarret en boulevard urbain multimodal 2x2 voies (16 ha d'espaces publics) doté de larges espaces pour les modes doux (6,7 km de pistes cyclables et réduction de l'emprise de la chaussée routière de 80 à 50%).

La voie communément appelée « Le Jarret » par les Marseillais est en fait constituée de plusieurs boulevards : les boulevards Maréchal Juin, François Duparc, Sakakini et Jean Moulin (4e et 5e). Son tracé a été réalisé sur le lit du ruisseau éponyme couvert entre 1955 et 1968. Avec l'essor de l'automobilité, ces boulevards urbains sont aujourd'hui complètement saturés, même au delà des heures de pointe. Jusqu'à l'ouverture de la L2, l'axe voyait en effet passer près de 80 000 voitures par jour, un trafic de transit des automobilistes qui refusaient d'emprunter le tunnel Prado-Carénage, ouvrage payant qui passe sous l'hyper centre et relie les autoroutes nord (A7) et est (A50).

* Le groupement de maîtrise d'oeuvre associe l'agence Devillers & Associés (mandataire), l'agence Tangram architectes, les agences 8'18'' (Bet éclairage), Réussir l'Espace Public (Bet urbanisme, sécurité) et la société d'ingénierie Ingérop

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?