AccueilUrbanismeMarseille : enquête publique pour le parc Bougainville

Marseille : enquête publique pour le parc Bougainville

Le projet de parc Bougainville est l'objet d’une enquête publique jusqu’au 13 août. Une ultime étape avant le lancement des travaux de cette mini coulée verte qui irriguera 4 ha sous les barres de la cité Bellevue.
Marseille : enquête publique pour le parc Bougainville
D’ici là - EPAEM Euroméditerranée - Le projet piloté par l’établissement public d’aménagement Euroméditerranée vise à créer un parc urbain de 4 ha sur l’emprise du cours d’eau dont le lit sera remis en scène après démolition du cadre en béton qui le canalise.

UrbanismeBouches-du-Rhône Publié le ,

Un an après la signature de l’arrêté de déclaration d’utilité publique par le préfet des Bouches-du-Rhône, le projet de parc urbain de Bougainville (3e) est l’objet d’une enquête publique jusqu'au 13 août (voir en bas de page). Cette coulée verte de 4 ha fait partie des projets phares de l’extension septentrionale d’Euroméditerranée et du contrat de baie de la Métropole. Elle constitue la première tranche du parc urbain des Aygalades (14 ha), vaste projet de renaturation du ruisseau éponyme dans le 3e arrondissement de Marseille.

Hugues Parant, directeur général de l'EPAEM : "Les réserves foncières d'Euroméditerranée nous laissent des marges pour agir"

L'aménagement du premier secteur (Bougainville) est prévu à l'aval du bassin versant, à proximité de station de métro Bougainville. Le projet piloté par l’établissement public d’aménagement Euroméditerranée vise à créer un parc urbain de 4 ha sur l’emprise du cours d’eau dont le lit sera remis en scène après démolition du cadre en béton qui le canalise.

D’Ici là donne le « la »

Ce projet de renaturation irrigue un contexte urbain dominé par le béton. Le parc se situe à l’interface de plusieurs grands programmes de renouvellement urbain : le parc Habité d’Arenc (2 000 logements), les Docks Libres (800 logements), le plan de sauvegarde de la cité Bellevue (800 logements), l’opération Anru de Saint-Mauront (12 400 habitants). Cette opération inclut également un programme de constructions mixtes sur 1 ha d’environ 23 000 mètres carrés de plancher, agrégeant bureaux, activités et logements (100 à 150) dans des bâtiments R+3 à R+12.

La seconde phase du parc (10 ha), prévue plus au nord, entre le boulevard Gèze et le boulevard de Lesseps, a pour décor l’emprise de la gare de fret du Canet. Un équipement dont l’activité est appelée à déménager plus au nord sur le terminal de Mourepiane reconfiguré par le Grand port maritime de Marseille (GPMM) et SNCF Réseau.

En 2017, l’EPAEM a confié au groupement associant l’agence de paysagiste D’ici là (mandataire, Nantes/Paris), l’agence Zakarian-Navelet (architecte), Biotec (Bet écologue), Arcadis (Bet VRD, dépollution), 8’18’’ (Bet éclairage), Sprint conseil (programmiste équipements sportifs) et Adeus (sociologue) la mission de dessiner le parc Bougainville. Durant plus de trois ans, l’équipe de concepteurs a affiné son projet en concertation avec les habitants et l’aménageur.

Un investissement de 38 M€

L’aménagement de ce grand jardin public représente un investissement total de 38 millions d’euros (dont 17 M€ pour les acquisitions foncières, 13 M€ pour les travaux hors programme immobilier, dont 1,8 M€ pour les aménagements paysagers et 3,2 M€ pour la renaturation). Une dépense qu’Euroméditerranée compte financer en partie par la cession de droits à bâtir en lisière du parc. Les travaux se dérouleront en deux tranches, chacune d’une durée de deux ans, se chevauchant partiellement, respectivement en 2021-2022 et 2022-2024. La phase 1 concerne les aménagements à l’est du métro y compris le programme de construction ; les travaux de la phase 2 concernent le réaménagement du ruisseau.

Auparavant, l’EPA Euroméditerranée devra maîtriser la totalité du foncier et engager la dépollution de ce site qui abrite de nombreuses friches industrielles. Une mission complexe qui nécessitera de relocaliser les activités présentes sur place : un supermarché, une station service et de lavage et la fourrière municipale... 

[Carte interactive] Paca : 14 projets de recyclage de friches retenus par l’Etat

Si le périmètre du parc est de 3,7 hectares, les aménagements concerneront une surface totale de 4,5 hectares afin d’intégrer les abords et les accroches à l’espace public et aux opérations de logements, bureaux et équipements.

Gérer le risque d’inondation

Le ruisseau des Aygalades, long d’environ 17,1 km, est canalisé sur une grande partie de son cours à travers l’agglomération marseillaise, notamment sur toute l’emprise de l’opération de rénovation urbaine Euromed II entre le boulevard Gèze, au nord, et son exutoire dans les bassins du port de Marseille. L’ensemble du secteur est concerné par un risque d’inondation modéré à fort identifié par la cartographie des territoires à risque important d’inondation (TRI) de Marseille- Aubagne et le plan de prévention du risque inondation (PPRi) du bassin versant du ruisseau des Aygalades.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?