Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Marseille : Constructa lance les travaux de la Porte Bleue

Bouches-du-Rhône Publié le - - BTP

Marseille : Constructa lance les travaux de la Porte Bleue
Pietri Architectes - Une perspective de l'immeuble Porte Bleue.

Début juillet, Constructa et Vinci ont frappé les trois coups du chantier de la Porte Bleue, troisième brique des Quais d'Arenc. Cette petite tour (55 m) conçue par Jean-Baptiste Pietri accueillera une résidence hôtelière Odalys et 60 appartements de standing.

Après Le Balthazar (31 m de haut pour 11 000 m2 de bureaux) et la tour La Marseillaise (135 m pour 35 000 m2 de bureaux), le chantier était très attendu. Constructa et Vinci ont lancé en toute discrétion au début de l'été les travaux de fondation de la Porte Bleue, la troisième brique des Quais d'Arenc sur Euroméditerranée. Cet écrin de 17 étages dessiné par Jean-Baptiste Pietri (55 mètres de haut*) accueillera une résidence hôtelière 4 étoiles de 252 appartements (13 200 m2) exploitée par le groupe Odalys dans les onze premiers niveaux et 60 logements de standing (7 000 m2) dans les six étages supérieurs. Ces appartements avec vue imprenable sur la rade sont commercialisés dans une gamme moyenne de prix de 7 000 euros le mètre carré. Le promoteur a également prévu d'installer un commerce en rez-de-chaussée, au sud, face aux Docks.

Le chantier de superstructure proprement dit démarrera début 2020 en vue d'une livraison pour la fin de l'année 2021. Le projet développé par Constructa - comme l'ensemble du programme des Quais d'Arenc - représente un investissement d'environ 25 millions d'euros (travaux). Rappelons que la Porte Bleue remplace la tour Horizon, immeuble de grande hauteur (117 m) dessiné par Yves Lion, l'architecte-urbaniste auteur du schéma d'aménagement de la Zac de la cité de la Méditerranée, décor du programme.

Dernier acte avec H99

Elle jouxte La Marseillaise, tour de bureaux signée Jean Nouvel livrée en octobre 2018 et le Balthazar, autre écrin tertiaire (R+8) installé le long de la passerelle autoroutière (architecte : agence Carta & Associés). Et elle devrait avoir pour voisine H99, tour résidentielle conçue elle aussi par Jean-Baptiste Pietri. Cet immeuble de grande hauteur qui culminera à 99 mètres de hauteur (26 étages) sera constitué de trois blocs : un lot mêlant hall d'accueil, bureaux, espaces de coworking et salles de fitness dans les trois premiers niveaux, un lot de logements traditionnels dans les étages médians (T1 à T4) et enfin un lot de penthouses de très grand standing avec de grandes hauteurs sous plafonds dans les étages supérieurs. Au total, H99 devrait regrouper près de 200 appartements (du T1 au penthouse).


Lire aussi : Marseille : La façade maritime monte les tours


Reste une inconnue : la date de lancement du chantier de cette ultime brique du programme. Le promoteur attend que la commercialisation du projet soit bien engagée avant de donner le premier coup de pioche. « Au lancement de l'opération [en 2010, NDLR], les banques, refroidies par la crise, exigeaient un taux de pré-réservation de 60%. Or, nous étions à 40%. Il a donc fallu patienter », explique Marc Pietri. Le patron du groupe Constructa parie sur la reconfiguration de la typologie des logements (plus petits) pour séduire les clients. « Mais on ne change rien au concept ni au design du projet », assure-t-il. H99 serait alors la première tour résidentielle érigée depuis plus de trois décennies dans l'Hexagone.

* Le plancher du dernier étage étant situé à moins de 50 m de haut, la Porte Bleue échappe aux normes de sécurité draconiennes des tours d'habitation.

Fiche technique
Maître d'ouvrage : Constructa Promotion
Maîtrise d'œuvre : Pietri Architectes
Bureau d'études général : BET Garnier
BET façade préfabriquée : BET Masse
Permis de construire obtenu en décembre 2018
Début des travaux : juillet 2019
Livraison : fin 2021

Des façades préfabriquées autoporteuses

Les façades de la Porte Bleue seront composées d'une multitude de voûtes en béton blanc conférant à cette petite tour un dessin arborescent. « La variation de ces modules et leurs emplacements aléatoires participent à rappeler les modes constructifs autour de la Méditerranée. Les grandes voûtes, double-hauteur et végétalisées abritant les suites et les duplex, créent des événements dans la façade et permettent d'éveiller la curiosité des passants », explique l'architecte.

Préfabriquées et autoporteuses, ces façades seront constituées de modules de 90 cm de profondeur en forme de Y, liés entre eux par clavetage sur site, et connectés à la structure du bâtiment par des assemblages mécaniques simples. Ces ensembles en béton préfabriqué participeront à l'étanchéité de l'enveloppe extérieure de concert avec les menuiseries aluminium.




William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer