AccueilUrbanismeMarseille : Artelia en charge de la conception de la voie verte des berges de l’Huveaune

Marseille : Artelia en charge de la conception de la voie verte des berges de l’Huveaune

Artelia pilotera le projet d’aménagement de la future voie verte des berges de l’Huveaune. Un itinéraire de 14 kilomètres dédié aux modes doux et qui représente un investissement de 24,6 M€ HT.
Un projet de future voie verte des berges de l’Huveaune, offrant un itinéraire de 14 kilomètres dédié aux modes doux, est en cours.
Soleam - Un projet de future voie verte des berges de l’Huveaune, offrant un itinéraire de 14 kilomètres dédié aux modes doux, est en cours.

UrbanismeBouches-du-Rhône Publié le ,

La Soleam (Société publique locale d’équipement et d’aménagement de l’aire métropolitaine) vient de confier au groupement piloté par Artelia (mandataire), associant l’agence de paysagiste STOA, le bureau d’études Biotope et l'agence d'architecture et d'urbanisme TDSO, une mission de maîtrise d'œuvre dans le cadre de la création d'une voie verte le long des berges de l'Huveaune entre Marseille et Aubagne via La Penne-sur-Huveaune (19 km dont 14 km sur le territoire marseillais). La maîtrise d’ouvrage de ce projet a été déléguée par la Métropole Aix-Marseille-Provence à la Soleam, en association avec le SMBVH et la Ville de Marseille.

L’accord-cadre d'un montant de 1,19 M€ HT concerne la réalisation, par marchés subséquents, de missions pour concevoir et piloter les programmes de travaux de ce futur projet d'aménagement.

Lionel Royer-Perreaut : « La fin des territoires relève du bricolage »

Avec un investissement prévisionnel de 24,6 M€ HT, le projet consiste en l’aménagement, à l’horizon 2030, d’un itinéraire d’une largeur minimale de 3 mètres dédié aux modes doux (piétons et vélos) depuis l’embouchure du fleuve Huveaune située au niveau de l’avenue Pierre Mendès-France à Marseille (8e) jusqu’au boulevard de la Millière, en lisière de La-Penne-sur-Huveaune, ainsi que des aménagements cyclables sur les voiries existantes environnantes.

Deux phases prévues

L’opération sera scindée en deux phases. La première démarrera par les études opérationnelles d’avant programme qui seront réalisées durant l’année 2022 en intégrant les retours de la concertation préalable. Ces études opérationnelles permettront de valider le programme de l’opération qui sera validé au 1er semestre 2023.

Après l’obtention des autorisations administratives, les travaux de la première tranche devraient débuter fin 2024-début 2025 pour se clôturer en 2026 avec la mise en service des premiers tronçons de la voie. La seconde phase (2026-2030) assurera la continuité complète de l’itinéraire sur la commune de Marseille en créant des connexions sur plusieurs voiries existantes.

La création de cette voie verte répond à une triple ambition : primo, développer lesmodes doux (circulation piétons vélos) pour limiter l’utilisation de la voiture individuelle au cœur des arrondissements les plus denses de Marseille (8e, 9e, 10e et 11e arrondissements) ; deuzio, améliorer la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations de l’Huveaune qui est le principal fleuve marseillais ; tertio, favoriser le retour de la nature en ville et la protection de la biodiversité.

Un projet inscrit dans le PAPI

Le projet s’inscrit par ailleurs dans le cadre du programme d’actions de prévention des inondations (PAPI) sur les bassins versants de l’Huveaune et des Aygalades, porté par le syndicat mixte du bassin versant de l’Huveaune (SMBVH) en partenariat avec la Métropole, labellisé par l’Etat le 9 décembre 2020.

Seuil du Verteil : freiner les inondations du fleuve Argens tout en préservant l’écologie

Ce programme prévoit sept axes d’action conformément au cahier des charges national du ministère de la Transition Ecologique et Solidaire. Le projet se veut, par l’aménagement des berges de l’Huveaune, des corrections localisées du profil du fleuve et l’utilisation des fonciers attenants pour créer des zones d’expansion de crue, mettre en cohérence la stratégie du prévention du risque inondation formalisée à l’appui du PAPI. Il vise par ailleurs à apporter une réponse aux enjeux de réduction de la vulnérabilité des personnes et des biens et de ralentissement des écoulements.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 septembre 2022

Journal du28 septembre 2022

Journal du 21 septembre 2022

Journal du21 septembre 2022

Journal du 14 septembre 2022

Journal du14 septembre 2022

Journal du 07 septembre 2022

Journal du07 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?