AccueilTerritoiresMarseille : aménager et protéger les berges de l’Huveaune

Marseille : aménager et protéger les berges de l’Huveaune

Les berges de l’Huveaune, à Marseille, vont être aménagées par la Métropole Aix-Marseille Provence. Un chantier à 5,9 M€ pour protéger le cours d’eau, créer une voie verte et contenir les inondations.
Le chantier des berges de l'Huveaune à Marseille a débuté.
D. R. - Le chantier des berges de l'Huveaune à Marseille a débuté.

TerritoiresBouches-du-Rhône Publié le ,

A Marseille, la Métropole lance une opération pour aménager les berges de l’Huveaune et réduire le risque d’inondation. Ce chantier de 5,9 M€ concerne le secteur Keckel, dans le 11e arrondissement. Il est mené pour le compte de la métropole par l’Etablissement public d'aménagement et de gestion des eaux Huveaune-Côtiers-Aygalades (EPAGE HuCA). « Cette vaste opération a été conçue en concertation avec les usagers et futurs usagers du site menée de 2019 à 2021. Dans l’ensemble des actions qu’elle mène dans le cadre de la compétence Gemapi, la Métropole tente d’allier la prévention du risque d’inondation à la valorisation du cadre de vie, et ce, au service des habitants », explique Didier Réault, vice-président métropolitain délégué́ à la Mer, au Littoral, au Cycle de l’eau, à la GEMAPI, aux Ports.

Dessin de préfiguration de la mise en valeur des berges de l'Huveaune. (D. R.)

Créer une voie verte et une piste cyclable

Ce chantier d'aménagement des berges de l'Huveaune va nécessiter l’évacuation de 60 000 m3 de remblais. Il se déroulera en deux phase. Une première phase qui a commencé en septembre 2022 se poursuivra jusqu'en janvier 2023 pendant laquelle les premiers travaux de terrassement et d'évacuation d'une partie des remblais en rive gauche seront réalisés. Il y aura également un diagnostic archéologique.

Marseille : Artelia en charge de la conception de la voie verte des berges de l’Huveaune

La deuxième phase se tiendra de mars 2023 à janvier 2024. Il s’agira de finaliser les travaux de terrassement et d'évacuation en rive gauche, de réaliser des travaux de restauration des berges et du lit du cours d'eau et de rétablir la continuité écologique au niveau du seuil en créant une zone humide et d’expansion de crue. Les aménagements paysagers seront ajoutés ainsi qu’un tronçon de la voie verte « ayant également pour objectif de reconnecter le quartier des Caillols à la rivière ».

Protéger des inondations de l'Huveaune

Au final, l’intervention doit « améliorer le fonctionnement et la capacité hydraulique de l’Huveaune pour réduire le risque d’inondation en renforçant la sécurisation des bâtiments vulnérables et des berges fragilisées ». « 60 logements et 20 entreprises seront protégés d’une crue décennale », assure la Métropole.

Martine Vassal, la présidente de la Métropole rappelle « la politique volontariste visant à concilier prévention des inondations, préservation des milieux remarquables notamment aquatiques, et développement urbain. Nous y consacrons un budget de 130 M€ sur quatre ans, issu de la taxe GEMAPI. Les moyens mobilisés sont importants, et ils sont à la mesure des enjeux environnementaux et humains ».

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 janvier 2023

Journal du25 janvier 2023

Journal du 18 janvier 2023

Journal du18 janvier 2023

Journal du 11 janvier 2023

Journal du11 janvier 2023

Journal du 04 janvier 2023

Journal du04 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?