AccueilTerritoiresManuel Nivet : « Seramm peut être un vecteur de rayonnement du territoire »

Interview Manuel Nivet : « Seramm peut être un vecteur de rayonnement du territoire »

Manuel Nivet est le nouveau directeur général de Seramm (Service d'assainissement Marseille Métropole), la filiale du groupe Suez qui exploite les infrastructures d'assainissement des eaux usées et pluviales sur les communes d'Allauch, Carnoux-en-Provence, Le Rove, Marseille, Septèmes-les-Vallons et la ZI de Gémenos. Quelques jours après sa prise de fonction, il évoque sa feuille de route.
Manuel Nivet : « Seramm peut être un vecteur de rayonnement du territoire »
D.R. - Le traitement des odeurs sera un axe de développement de Seramm dans les années à venir.

TerritoiresBouches-du-Rhône Publié le ,

TPBM : Vous voulez mettre l'innovation et l'expertise technique au cœur du développement de l'entreprise. Comment se déclinera cette volonté au niveau de votre feuille de route ?
Manuel Nivet :
On travaille sur l'innovation à plusieurs niveaux. Tout d'abord avec le groupe Suez qui investit plusieurs dizaines de millions d'euros chaque année dans ce domaine. On essaye ainsi de décliner localement tout ce que produit le groupe en termes de process innovants. Mais on essaye également de générer localement un certain nombre d'idées qui sont ensuite déployées au plan national. Par exemple, les avaloirs [points d'entrée dans le réseau pluvial, NDLR] connectés qui permettent de recueillir les eaux pluviales, mais aussi tout les déchets qu'elles charrient. Nous avons eu l'idée de suivre en temps réel le taux de remplissage de ces avaloirs afin de pouvoir les nettoyer au bon moment, à la bonne fréquence et surtout au bon endroit lorsque l'intervention est nécessaire. Nous avons ainsi mis en place des capteurs ultrasons sur ces avaloirs et nous avons déployé ce système qui a été repris au niveau national.
D'autre part, nos clients ont reconnu dans le passé l'expertise technique de Seramm et du groupe Suez, et je pense qu'il faut continuer à la développer. Je souhaite lui ajouter une dimension sociale car à Marseille, nous sommes également reconnus sur ce plan-là.

Cela passera-t-il par de gros investissements ?
Il y a deux types d'investissements. Tout d'abord, les investissements opérationnels propres à Seramm. On investit de l'ordre de 3 à 4 M€ par an dans nos moyens opérationnels afin d'assurer notre service public. A cela s'ajoutent les investissements dans les infrastructures. Ces dernières années, nous avons investi dans le réservoir de Ganay, avec la mise en place d'une unité de production de biométhane à partir de la digestion des boues de stations d'épuration, ou le centre de télé-contrôle Le Ph@re. Dans les prochaines années, un de nos axes de développement d'innovation et d'expertise technique, ce sera le traitement des odeurs. Des investissements vont être réalisés en 2021 et 2022 sur ce sujet.

Vous voulez faire de l'assainissement un enjeu d'attractivité du territoire métropolitain. Comment y parvenir ?
A Marseille et au Seramm, énormément d'innovations sont mises en place. Nous sommes le premier producteur d'énergie verte de France à travers l'installation de biométhane de Sormiou, nous allons mettre en place un dispositif de lutte contre les odeurs, il y a le Ph@re, le bassin Ganay… Ce sont des innovations qui peuvent être visitées ou en tout cas partagées avec d'autres régions de France, d'autres pays. Nous sommes ainsi en discussion avec la Métropole Aix-Marseille Provence pour faire en sorte que la collectivité, le territoire de Marseille et Seramm rayonnent beaucoup plus à l'international parce que nous avons des choses à montrer. La Métropole a vraiment envie de cette visibilité internationale, qui fait partie des 12 engagements de son Ambition 2040, et Seramm peut être un vecteur de ce rayonnement. Le fait que Seramm appartienne à un grand groupe international comme Suez, avec des implantations un peu partout dans le monde, cela va aussi contribuer à créer ce lien. Et je pense que certaines délégations mondiales vont venir à Marseille pour visiter ce qui se fait de mieux dans le domaine de l'assainissement en France.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?