AccueilUrbanismeManosque veut réaffirmer sa position de ville-centre avec son nouveau PLU

Manosque veut réaffirmer sa position de ville-centre avec son nouveau PLU

Manosque termine la révision de son Plan Local d’Urbanisme. D’ici quelques semaines, il sera officiellement publié. Quels sont les grandes orientations de ce nouveau document de planification en matière d’habitat et de développement économique ?
Manosque veut réaffirmer sa position de ville-centre avec son nouveau PLU
L. Gayte - Avec son nouveau PLU, la ville de Manosque projette la construction de 2 800 logements et une extension de 13 hectares dans la zone d’activités des Grandes Terres d’ici 2032.

UrbanismeAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

Voté par le conseil municipal le 30 mars dernier, le nouveau Plan Local d’Urbanisme de la ville de Manosque franchira les dernières étapes administratives d’ici mi-juin. Date à laquelle, il aura passé le contrôle de légalité en préfecture et deviendra un document opposable capable de modifier le visage de la ville à l’horizon 2032. Dans son nouveau PLU, Manosque veut réaffirmer sa position de ville-centre. Car depuis plusieurs années, le solde migratoire y décroit. Il avoisinerait aujourd’hui 0 %. Les habitants ont bien souvent préféré s’installer dans les communes voisines. Le phénomène de périurbanisation touche également la cité de Giono. Pour changer la donne et retrouver un solde migratoire positif, la ville mise d’une part sur un réinvestissement du centre-ville, en produisant des logements en quantité et en qualité suffisante et d’autre part sur des extensions dans plusieurs zones d’activités pour renforcer son rôle de pourvoyeur d'emploi.

1 400 nouveaux logements en centre-ville

La collectivité programme donc la construction d’environ 2 800 logements supplémentaires dans les 15 prochaines années, soit l’équivalent de 185 logements par an en moyenne, dont la moitié dans le cadre d’un renouvèlement urbain en plein cœur de ville.

Au total, elle veut créer 1 400 logements en plein centre-ville d’ici 2032 en partant à la reconquête des logements vacants dont 400 seraient à remettre sur le marché, des dents creuses et des terrains mutables où 1 000 logements pourraient être bâtis. Son objectif : renforcer l’offre de logements en limitant les extensions urbaines et en optimisant les espaces urbanisés. La stratégie serait donc d’aller vers des « formes urbaines plus compactes, des logements attractifs et adaptés à tous les publics ».

Pour y parvenir elle souhaite prioriser les opérations de réhabilitation et résorption de la vacance au sein du centre-ville élargi (périmètre Action Cœur de Ville) en s’appuyant sur les outils opérationnels tel que l’opération programmée d'amélioration de l'habitat (OPAH-RU) et de renouvellement urbain ou encore l’opération de revitalisation de territoire (ORT). « Le projet de renouvellement urbain du quartier Arcs-Serrets-Plantiers-Aliziers engagé est une première réponse opérationnelle à l’enjeu de la mixité sociale », précise la ville dans son PLU.

Sur l’habitat en général, la doctrine sera de travailler sur des formes urbaines mixtes avec des densités nettes moyennes minimum en extension de 35 logements/hectare. La ville souhaite également attirer davantage les catégories socio-professionnelles supérieures, qui ont tendance à s'installer en périphérie, avec une offre de logements de qualité et une offre de service attractive, notamment en ce qui concerne les transports collectifs, les équipements publics à proximité, les commerces et les espaces de loisir et de détente.

Manosque : le renouvellement urbain de l’Arc Sud entre en phase opérationnelle

La collectivité ne perd pas de vue la production de logements locatifs sociaux qu’elle projette dans des opérations d'ensemble mixte et intégrées via les dispositifs existants de type ANRU ou QPV. Elle table sur une production de 30 % de logements locatifs sociaux sur les 2 800 logements prévus au PLU. Enfin, son dernier axe en matière d’habitat sera de diversifier l'offre de logements en accompagnant la production de petits logements pour les jeunes, les ménages sans enfants et les personnes âgées et de plus grands logements pour les familles ainsi que des logements spécifiques adaptés.

Saint-Joseph : "futur cœur moderne de Manosque" ?

Outre la revitalisation du centre-ville et la redynamisation des commerces, Manosque prévoit de réorganiser et d’étendre ses zones d’activités. Aujourd’hui, « le développement hors centre est relativement hétérogène et nécessite un encadrement »,souligne la municipalité dans le PLU. L’objectif serait d’aller vers une spécialisation des zones d’activités en travaillant à leur localisation et en créant une réelle stratégie. La ville souhaite notamment « créer des quartiers d'activités, qualitatifs et intégrés à la villepour une meilleure organisation de l’espace ». Les activités industrielles et logistiques seraient installées proches de l'autoroute dans la zone d’activités de Saint-Maurice ou celle des Grandes Terres, qui devrait bénéficier d’une extension d’environ 13 hectares. L’offre en espaces économiques serait également complétée avec l’extension du quartier d’activités de Précombaux vers l’ouest, en créant une zone d’activités dédiée à l’artisanat sur une réserve foncière de 4 hectares, près du Riou de Drouille.

La zone d’activité de Saint-Joseph deviendrait quant à elle un quartier mixte : commercial, tertiaire et habitat. Elle serait considérée comme le « futur cœur moderne de Manosque et le secteur vitrine de l’entrée de ville principale ». Pour rendre son projet possible, la Ville souhaite notamment engager la requalification des secteurs à proximité de la gare ferroviaire en veillant notamment à la qualité urbaine et paysagère et en renforçant des liaisons par modes doux avec le centre-ville. En outre, le développement commercial le long des voies d’entrées de ville serait stoppé pour offrir des espaces adaptés aux modes de consommation sans opposer centre et périphérie. Enfin, dans la zone de Saint-Maurice, l'offre en stationnement pour les entreprises serait améliorée pour permettre d’anticiper les mutations futures pour l’industrie et la logistique sur ce secteur.

Manosque : un nouveau site administratif pour le Crédit agricole

Avec ce nouveau PLU, devrait également émerger de grands projets comme la construction de plusieurs logements dans l’ancien siège du Crédit agricole, en entrée de ville côté Volx ou encore un vaste projet privé de 160 logements dans le quartier des Naves.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 juin 2022

Journal du29 juin 2022

Journal du 22 juin 2022

Journal du22 juin 2022

Journal du 15 juin 2022

Journal du15 juin 2022

Journal du 08 juin 2022

Journal du08 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?