Fermer la publicité

Maksyma se positionne sur le conseil en Certificats d'économies d'énergie

Vaucluse le - - Economie

Maksyma se positionne sur le conseil en Certificats d'économies d'énergie
Maksyma - L'équipe de Maksyma conseille et accompagne ses clients dans leur demande et l'obtention de primes CEE pour leurs travaux de rénovation énergétique.

Fondée en 2015, l'entreprise Maksyma accompagne les entreprises, artisans, collectivités et particuliers pour leurs travaux d'économie d'énergie éligibles aux primes des CEE (Certificats d'économies d'énergie). Depuis janvier 2020, le siège social a été délocalisé à L'Isle-sur-la-Sorgue, dans le Vaucluse.

De Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) à L'Isle-sur-la-Sorgue. L'année 2020 commence par un déménagement du siège social pour la société Maksyma, créée en 2015 par Emilie Debris, la dirigeante actuelle. Nouvel endroit et nouvelle équipe. C'est d'abord un responsable commercial qui est recruté (Vincent Corchero), puis au printemps viennent une responsable partenariat institutionnel (Nadine Ondel) et un responsable réglementaire (Bastien Evon). A l'été 2020, Maksyma accueille une chargée de contrôle conformité CEE (Amandine Aymard). L'équipe des cinq salariés est également épaulée par une personne en contrat d'alternance aidant à la communication et au marketing, ainsi qu'un jeune en CDD en renfort du contrôle conformité CEE.

Depuis sa création, la société conseille, accompagne et assure le suivi des dossiers de particuliers, industries, entreprises, artisans, collectivités locales et territoriales, bailleurs sociaux, syndicats de copropriété ou agriculteurs dans leur demande de primes de Certificats d'économies d'énergie (CEE) pour la réalisation de leurs travaux d'économies d'énergie éligibles.

Pédagogie, conseil et préconisation

« Nous sommes mandataires en CEE, il s'agit de faire le lien entre le dispositif et les clients qui peuvent en bénéficier. A ce titre, nous possédons un rôle pédagogique et de conseil. Nous nous rendons sur le terrain pour informer nos clients sur ce qu'est le CEE, comment on peut s'en servir, dans quel cadre réglementaire. Nous sommes aussi dans la préconisation, nous vérifions que les travaux que le client souhaite entreprendre soient éligibles à la prime », précise Nadine Ondel.

Créé en 2006 par l'Etat suite à la loi POPE (loi de Programmation fixant les objectifs de la politique énergétique), le dispositif des Certificats d'économies d'énergie est financé par les fournisseurs d'énergie (appelés les obligés), dans l'objectif de faire baisser les consommations énergétiques en France. Ces derniers sont tenus de réaliser des économies d'énergie, soit en réalisant eux-mêmes les mesures adéquates, soit en achetant des certificats aux non-obligés, soit en payant une surtaxe à l'Etat. « Pour faire baisser ces taxes, ils doivent financer des travaux de rénovation énergétique. Les montants investis dans ces travaux se déduisent ensuite des taxes qu'ils payent à l'Etat », résume Nadine Ondel.

Assurer une veille réglementaire au quotidien

Les CEE sont soumis à une réglementation stricte. Le ministère de la Transition écologique a édité 200 fiches de travaux de rénovation énergétique éligibles au dispositif et réparties dans six domaines : le résidentiel, le tertiaire, l'agriculture, les réseaux, les transports et l'industrie. « Nous effectuons une veille réglementaire régulière. Si le ministère modifie une fiche, nous en informons tout de suite le client. Par exemple, si une entreprise souhaite ré-isoler son siège social, nous regardons la nature de ces travaux et à quelle fiche ils se rattachent. Nous veillons à ce qu'ils correspondent bien aux critères précisés dans la fiche pour que la réglementation soit bien respectée », poursuit-elle.

Maksyma intervient en Provence-Alpes-Côte d'Azur mais aussi dans toute la France. Depuis son implantation dans le Vaucluse, elle souhaite être « une vraie valeur ajoutée sur le territoire [...] au plus proche de ses clients ».




Claire Plisson
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer