AccueilTerritoiresLutte contre les déchets abandonnés : Citeo sélectionne trois projets provençaux

Lutte contre les déchets abandonnés : Citeo sélectionne trois projets provençaux

Parmi les 18 lauréats de l'Appel à manifestation d'intérêt sur la problématique des déchets diffus et abandonnés lancé par Citeo, trois se situent sur le territoire Aix-Marseille.
Les lauréats provençaux lors de l'annonce ce 22 mars à Marseille.
J.-P. Enaut - Les lauréats provençaux lors de l'annonce ce 22 mars à Marseille.

TerritoiresBouches-du-Rhône Publié le ,

C'est au Congrès mondial de la nature qui s'est tenu en septembre dernier à Marseille que Citeo, une entité créée par les entreprises de la grande distribution pour réduire l'impact environnemental de leurs emballages, a lancé, aux côtés de l'Office français pour la biodiversité et de l'Association des maires de France, un appel à manifestation d'intérêt (AMI) sur les déchets abandonnés diffus. « Ce programme doté d'un million d'euros a pour objectif de faire émerger des initiatives pour lutter contre la pollution générée par ces déchets et trouver ses solutions concrètes pour y répondre », explique Jean Hornain, son directeur général.

Un comité de sélection a été mis en place en février 2022 et 25 projets répondant à des critères de cohérence, réplicabilité et d'aptitude à fédérer les acteurs ont été recueillis. « Au total, 18 ont été sélectionnés en France », explique Sophie Fabre, directrice réemploi et nouveaux services de collecte chez Citeo. Ils ont été révélés ce 22 mars depuis la tour La Marseillaise à Marseille. Parmi eux, trois sont issus du territoire de la métropole Aix-Marseille Provence.

Les trois projets lauréats

L'une des actions lauréates porte sur un état des lieux sur l'Huveaune. « Nous avons entrepris un programme d'actions comme le ramassage des déchets le long des berges », précise Roland Mouren, vice-président de la Métropole, délégué à la stratégie de réduction et de traitement des déchets.

Avec les Pirates du plastique, un projet initié par le Parc national des Calanques, il s'agit de préserver un espace naturel protégé soumis à une forte pression. « La mobilisation associative et citoyenne se renforce pour les dix ans du Parc. Une nouvelle campagne éco-citoyenne et la réalisation d'un diagnostic participatif vont nous permettre de structurer notre action collective », confie François Blanc, son directeur.

Enfin, avec Synchronicity et différents partenaires dont la Seramm (Service d'assainissement Marseille Métropole), le projet intitulé "De la terre à la mer, coupons le robinet des déchets", vise à mettre en œuvre et contrôler l'efficience d'actions pour limiter l'arrivée des déchets dans le cycle de l'eau des réseaux d'assainissement urbain.

Le sujet des déchets abandonnés, et en particulier celui des déchets plastiques, est de plus en plus prégnant avec11 millions de tonnes de plastiques déversées dans les mers et les océans.« Cette pollution est un drame pour la nature et pour le vivre ensemble », relève Jean Hornain. Le tri apparait comme un premier rempart. « Ce geste qui n'est pas encore un réflexe doit devenir une habitude », souligne-t-il. Mais il n'est pas suffisant seul et doit s'accompagner d'un travail avec les entreprises pour le renforcement de l'éco-conception et le développement du réemploi.
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 septembre 2022

Journal du21 septembre 2022

Journal du 14 septembre 2022

Journal du14 septembre 2022

Journal du 07 septembre 2022

Journal du07 septembre 2022

Journal du 31 août 2022

Journal du31 août 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?