Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

cress paca Logeo Méditerranée, opérateur alternatif du logement social

le - - Economie

Logeo Méditerranée, opérateur alternatif du logement social
D.R. - Frank Nicol, directeur général de Logeo Méditerranée.

Cet acteur du logement social en Paca et Corse, lié au mouvement Action Logement, développe notamment des opérations innovantes autour des nouveaux modes d'habiter.

Logeo Méditerranée est un bailleur social. Sur ce créneau, où plusieurs acteurs exercent, il se positionne comme un opérateur alternatif. « Nous nous mettons à la disposition de nos partenaires sur des projets "différenciants". C'est notre valeur ajoutée », explique Frank Nicol, son directeur général. Cela peut ainsi concerner des résidences spécifiques avec de l'habitat participatif (habitat groupé), de l'habitat en colocation… Bref, de l'habitat complémentaire au logement familial classique. « Nous avons par exemple réalisé une opération sur la commune de Gignac-la-Nerthe à destination d'anciens chibanis* qui, pour percevoir leur retraite, doivent demeurer six mois sur le territoire français. A la place des bungalows insalubres dans lesquels ils vivaient, la commune, après avoir racheté le terrain, nous a demandé de réaliser des logements évolutifs. Pour le moment, il s'agit de colocation et, lorsque les lieux seront libérés, le logement pourra se transformer, en fonction des besoins, en surfaces classiques sans réaliser de grands travaux », résume Frank Nicol.

S'adapter à une population vieillissante

Pas de doute pour lui, l'habitat social est en pleine évolution, il doit s'adapter de plus en plus à sa population. Force est de constater que cette dernière est vieillissante et nécessite ainsi certaines prises en charge (service à la personne, surveillance etc.). Pour assurer une qualité optimale de services, Logeo Méditerranée n'hésite pas à conclure des partenariats avec des structures qui ont l'habitude de s'adresser à la population en question. Au final, « c'est tout un réseau d'acteurs qui travaillent pour le bien-être des habitants ».

Illustration : il y a un peu plus d'un an, Logeo Méditerranée a livré une résidence de 243 logements à Marseille, boulevard Baille, comprenant une résidence Résidétapes de pour jeunes actifs et salariés en mobilité de 132 places, ainsi que 91 logements sociaux locatifs familiaux dont cinq logements adaptés (conçus et réalisés en partenariat avec Handitoit Provence pour personnes en situation de handicap) et 20 logements en PSLA (Prêt social location-accession**). « Nous aimons proposer des logements différents au sein des mêmes programmes pour créer une émulation », ajoute Frank Nicol. Cela permet aussi de mutualiser les effectifs humains qui travaillent sur place et donc de baisser les charges.

Logeo Méditerranée gère aujourd'hui 3500 logements sur la région. Ce n'est pas un gros acteur, mais son rythme de progression tend à s'accélérer. « En 2017, nous avons fait agréer 282 logements. C'est plus que les objectifs fixés par le groupe Action Logement dont nous sommes filiale. » La société est membre de la Chambre régionale des entreprises de l'économie sociale et solidaire Provence-Alpes-Côte d'Azur (Cress Paca) depuis longtemps. « Il me semble du reste que nous étions le premier bailleur social à adhérer à la chambre. Nous trouvons là-bas de nombreuses structures avec qui nous travaillons ou pourrions travailler. L'idéal pour répondre aux attentes de nos locataires. »

* Immigrés maghrébins de la première génération, arrivés en France au début des années 1960 pour y travailler, et qui ont fait le choix, une fois la retraite venue, de ne pas retourner dans leur pays d'origine.
** Portés par La Maison familiale de Provence.




Caroline Dupuy
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer