AccueilBTPLa rénovation de l’hôpital de L'Isle-sur-la-Sorgue débute en janvier 2022

La rénovation de l’hôpital de L'Isle-sur-la-Sorgue débute en janvier 2022

Monument historique du centre ancien, l’hôpital de L'Isle-sur-la-Sorgue va être rénové pendant deux ans, dans un environnement contraint, pour accroitre sa capacité et le confort des patients et des personnels.
La rénovation de l’hôpital de L'Isle-sur-la-Sorgue débute en janvier 2022
TLR Architectes - La rénovation complexe de l’hôpital de L’Isle-sur-la-Sorgue débute en janvier pour se terminer en septembre 2024.

BTPVaucluse Publié le ,

Après près de dix ans de préparation et de provisions financières, la rénovation de l’hôpital de L'Isle-sur-la-Sorgue débute en janvier. Le projet, accompagné depuis 2018 par l’AMO (Assistant à maîtrise d'ouvrage) Valorim développement, s’avère particulièrement complexe en raison de ses bâtiments construits entre le XIVe et le XVIIIe siècle, engoncés dans un centre historique, entourés de rivières et canaux. Aux bâtiments classés s’ajoute un immeuble construit dans les années 60 relié au reste des constructions historiques par un édifice des années 90.

La rénovation des 14 000 m2 du site s’avère impérieuse. Beaucoup de chambres accueillent encore deux lits. Les travaux permettront à l’établissement de passer de 111 places en Ehpad à 119, et de 28 lits d’hôpital en moyen séjour à 48. L’accès au chantier nécessite la mise en place d’un pont provisoire sur la Sorgue.

Destructions-reconstructions

« La première phase de deux mois porte sur la destruction de l’immeuble construit dans les années 60, désaffecté depuis 2014 car obsolète », décrit Colin Delannoy, directeur adjoint de l’établissement. Cet édifice de 3 800 m2 ne répondait plus aux normes antisismiques. Son emplacement laissera place à nouveau bâtiment d’une capacité de 40 lits.

Finis les couloirs sans fin. TLR Architecture et Imago Architecture donnent place à la lumière et à de vastes accès sur les jardins intérieurs. Une fois le déménagement des malades dans de nouvelles chambres terminé, le chantier s’attaquera à la destruction du bâtiment central des années 90 pour la construction d’un nouvel édifice. Cette phase s’étalera du premier trimestre 2023 au premier trimestre 2024.

Bâtiments classés

Un dernier chantier porte sur la rénovation des bâtiments séculaires qui accueillent les personnes âgées. Les six mois de travaux, jusqu’en septembre 2024, comprennent le dédoublement des chambres et la refonte des espaces communs. Le chantier porte également sur la rénovation des menuiseries historiques, des enduits affectés par l’humidité des lieux et la mise en valeur de la façade. Sur ce site classé, l’ensemble des travaux s’effectue en coordination avec la Conservation régionale des monuments historiques (CRMH) de la Drac (Direction régionale des affaires culturelles) et l’Architecte des bâtiments de France. Le bâtiment construit au cours des siècles compte une chapelle et une pharmacie d’époque remarquables.

Poggia Provence assure la démolition et la reconstruction des bâtiments. Une nouvelle sous-station au gaz assurera le chauffage de l’établissement.

Les travaux s’élèvent à 12 M€ HT, essentiellement assurés par un autofinancement de l’établissement. La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) apporte son concours à hauteur d’un million d’euros, l’Agence régionale de santé pour 500 000 € et la Drac pour 100 000 €. L’établissement, géré conjointement avec celui de Cavaillon, recourt ainsi très peu à l’emprunt.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 juin 2022

Journal du22 juin 2022

Journal du 15 juin 2022

Journal du15 juin 2022

Journal du 08 juin 2022

Journal du08 juin 2022

Journal du 01 juin 2022

Journal du01 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?