AccueilBTPL'insertion professionnelle, une des solutions aux difficultés de recrutement dans le BTP

L'insertion professionnelle, une des solutions aux difficultés de recrutement dans le BTP

La Fédération du BTP des Hautes-Alpes et le GEIQ BTP 13 et Méditerranée sont désormais partenaires pour lutter contre la pénurie de main d’œuvre dans les Hautes-Alpes.
L'insertion professionnelle, une des solutions aux difficultés de recrutement dans le BTP
A. Baradat - Martine Clavel, préfète des Hautes-Alpes, entourée de Sauveur Cavataio et Nicolas Chabrand, président du GEIQ BTP 13 & Méditerranée et président de la Fédération du BTP 05.

BTPHautes-Alpes Publié le ,

Avec ses 400 adhérents, 3 000 salariés et 862 M€ de chiffre d'affaires annuel, la Fédération du BTP des Hautes-Alpes (FBTP 05) est un acteur économique majeur du territoire. Elle peine cependant à recruter. « Depuis 12 ans, on constate une chute de près de 1 000 salariés », a indiqué Nicolas Chabrand, son président, lors de la signature d'une convention de partenariat, le 28 avril dernier à Gap, avec le Groupement d'employeurs pour l'insertion et la qualification (GEIQ) BTP 13 et Méditerranée.

« Il faut œuvrer à la stabilité du BTP 05 en répondant aux besoins importants de recrutement, a-t-il ajouté. Le but de ce partenariat est d'avoir un outil supplémentaire pour lutter contre la pénurie de main d’œuvre aujourd'hui prégnante. Il y a beaucoup d'attente de la part de nos adhérents pour la pérennité de leurs entreprises. »

Recrutement : le BTP 05 et Pôle emploi lancent un plan d'attaque chiffré

Une quarantaine de contrats d'ici deux ans

« Le GEIQ BTP 13 et Méditerranée répond aux attentes des entreprises du BTP afin d'essayer d'intégrer un public au parcours professionnel fragilisé ou éloigné du marché du travail », a précisé Sauveur Cavataio, président de ce collectif d'entreprises piloté par ses adhérents. « La réussite de ces contrats est tangible, avec 80 % d'entre eux qui se muent en contrat long ou à durée indéterminée. »

L'un des principaux leviers du GEIQ repose sur les clauses sociales d'insertion. Elles prévoient de réserver, dans le cadre d'un marché public, un certain nombre d'heures (à hauteur de 3 %) au profit d'actions d'insertion. Les acteurs de ce nouveau partenariat projettent, avec le lancement de cette nouvelle antenne du GEIG BTP 05 et Méditerranée, la création d'une quarantaine de contrats d'ici deux ans.

« Nous devons tous être ''adaptables'' »

Pour Martine Clavel, la préfète des Hautes-Alpes, cosignataire pour l’Etat de la convention, la baisse du taux de chômage dans le département a accentué mécaniquement la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur. « Il faut aller chercher des gens qui n'ont pas nécessairement les qualifications requises », a-t-elle souligné. « Nous devons tous être ''adaptables'' à ce contexte particulier aggravé par la crise sanitaire et le conflit ukrainien. »

Crise en Ukraine : le BTP des Hautes-Alpes fragilisé

Concrètement, le GEIQ BTP 13 et Méditerranée s'engage à réaliser à minima au profit du BTP 05 une quinzaine de recrutements sur l'année 2022, 20 en 2023 et 30 en 2024. Il a aussi pour objectif de concevoir et d'organiser des parcours de formation cohérents afin de répondre aux besoins des entreprises du département.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 mai 2022

Journal du25 mai 2022

Journal du 18 mai 2022

Journal du18 mai 2022

Journal du 11 mai 2022

Journal du11 mai 2022

Journal du 04 mai 2022

Journal du04 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?