AccueilTerritoiresLigne nouvelle Provence-Côte d'Azur : l’Etat met en place l’établissement public local qui portera le financement

Ligne nouvelle Provence-Côte d'Azur : l’Etat met en place l’établissement public local qui portera le financement

Le 2 mars, lors du conseil des ministres, le gouvernement a présenté une ordonnance relative à la mise en place d’un établissement public local dédié au financement de la ligne nouvelle Provence-Côte d’Azur (LNPCA).
La LNPCA ambitionne d'aménager de nouvelles voies entre Aubagne et Toulon (en photo: la gare de Toulon).
K. Sarrazin - La LNPCA ambitionne d'aménager de nouvelles voies entre Aubagne et Toulon (en photo: la gare de Toulon).

Territoires Publié le ,

A la suite de la signature à Marseille du protocole de financement par le ministre délégué chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, le projet de ligne nouvelle Provence-Côte d’Azur (LNPCA) connaît une nouvelle avancée. Lors du conseil des ministres qui s’est tenu ce mercredi 2 mars, la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a présenté une ordonnance relative à la mise en place d’un établissement public local dédié au financement de ce projet serpent de mer. Issus de la loi d’orientation des mobilités du 24 décembre 2019, ces véhicules dotés de recettes spécifiques auront pour mission de porter le financement de grands projets d’infrastructure de transport terrestre afin d’en faciliter la réalisation.

Rappelons que la LNPCA vise dans un premier temps à désaturer les noeuds ferroviaires de Marseille, de Toulon et de la Côte d’Azur. Dans un second temps, elle ambitionne de développer de nouvelles infrastructures ferroviaires pour améliorer les liaisons au sein de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et contribuer à la construction d’un arc ferroviaire méditerranéen.

Ligne nouvelle Provence-Côte d'Azur : Jean-Baptiste Djebbari signe le protocole de financement

Dans le protocole paraphé à l’hôtel de région ce 28 février par le ministre chargé des Transports et les élus des collectivités concernées, l’Etat s’est engagé à apporter 1,4 milliard d’euros pour les deux premières phases du projet de LNPCA. Une somme qui représente 40 % du devis estimé, le solde étant pris en charge par les collectivités (40 %) et Bruxelles (20 %).

Partager :

Ligne nouvelle Provence-Côte d’Azur : les étapes du projet


Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 septembre 2022

Journal du21 septembre 2022

Journal du 14 septembre 2022

Journal du14 septembre 2022

Journal du 07 septembre 2022

Journal du07 septembre 2022

Journal du 31 août 2022

Journal du31 août 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?