Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Infographie Les travaux publics prévoient d'embaucher 4 000 personnes d'ici quatre ans en Paca

le - - BTP

Les travaux publics prévoient d'embaucher 4 000 personnes d'ici quatre ans en Paca
SNCF Réseau - En Paca, le secteur des travaux publics prévoit d'embaucher 4 000 personnes en quatre ans.

Le moral et les commandes sont à la hausse dans le secteur des travaux publics en Provence-Alpes-Côte d'Azur si bien que la profession va créer 1 000 postes dans les quatre années à venir. Dans le même temps, elle devra remplacer 3 000 personnes parties à la retraite.

Les carnets de commande sont à la hausse dans le secteur des travaux publics en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Selon l'enquête trimestrielle réalisée par la Fédération régionale des travaux publics de Paca (FRTP Paca) et la Cellule économique régionale de la construction (CERC), l'activité a augmenté de 5% en 2018 et les carnets de commande se remplissent (+16%), donnant aux entreprises une visibilité moyenne à fin décembre 2018 de 7,6 mois.

Après quelques années de doutes et de difficultés, la profession reprend donc confiance et embauche comme le détaille Frédéric Tomasella, président de la FRTP Paca :

« Pour faire face à cette reprise de l'activité notre secteur va devoir embaucher 4 000 personnes d'ici quatre ans. Il s'agit de remplacer 3 000 départs à la retraite et de trouver des candidats pour faire face à un millier de créations de postes. »

Le salaire le plus bas au-dessus du SMIC

Mais pour accompagner ces besoins, encore faut-il changer l'image des travaux publics. La profession a ainsi lancé une campagne de communication nationale intitulée « #FranchementRespect ». « Nos métiers souffrent encore d'une mauvaise image. Il fut un temps où les parents venaient nous confier leurs enfants qui ne réussissaient pas à l'école, pour venir travailler sur les routes. Mais nous sommes loin de cette époque. Aujourd'hui nos métiers ont énormément évolué », avance Frédéric Tomasella. « Nos plus bas salaires sont au-dessus du SMIC. Notre profession se féminise aussi, surtout dans les métiers d'encadrement. » « Il faut faire passer le message que nous offrons des métiers formidables », lance celui qui est également directeur régional de l'entreprise Gagneraud Construction.

La profession va aussi développer des formations pour accompagner cette vague d'embauches, notamment via son centre de formation dédiés aux métiers des TP, à Mallemort. « Avant d'embaucher, il va falloir former les jeunes et les candidats », explique Frédéric Tomasella.

Retrouvez l'interview de Frédéric Tomasellla au sujet de ses ambitions pour la FRTP Paca et la profession dans le numéro 1275 de TPBM, à paraître le 27 mars. Cliquez ici pour plus d'informations sur nos offres d'abonnement, à partir de 20 euros par an.



Frédéric DELMONTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide