Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

« Les résidences doivent être sécurisées »

Vaucluse Publié le - - Urbanisme

« Les résidences doivent être sécurisées »
A. Ricci - Michel Dejoux et Joël Granier, respectivement directeur général et président de Grand Avignon Résidences.

L'office public de l'habitat (OPH) de la Ville d'Avignon est passé dans le giron du Grand Avignon depuis le 1er janvier 2015. Autrefois appelé OPH Avignon, l'organisme public a changé officiellement de nom le 14 janvier 2016 pour s'appeler Grand Avignon Résidences. Joël Granier, président de Grand Avignon Résidences, et Michel Dejoux, directeur général de Grand Avignon Résidences détaillent les grands projets.

TPBM : Quels vont être les grands dossiers 2016 pour Grand Avignon Résidences ?
Joël Granier : La partie construction neuve, en fonction de nos capacités, est appelée à se développer. Sur les 15 communes du Grand Avignon, 11 sont touchées par un constat de carence à l’exception d’Avignon, Le Pontet, Entraigues-sur-la-Sorgue et Velleron. L’un des objectifs de Grand Avignon Résidences est de rencontrer les maires de ces communes, car ils ont des besoins.

Concernant la réhabilitation, nous voulons mettre l’accent sur la résidentialisation. Nous voulons que les habitants se réapproprient l’espace, leur lieu de vie. Pour cela, les résidences doivent être sécurisées (vidéosurveillance), arborées, il doit y avoir des jeux et des places de parking attribuées. Il faut qu’il y ait une surveillance globale dans les entrées des résidences, mais aussi aux abords. Nous sommes donc en discussion avec la Ville d’Avignon pour étendre la vidéosurveillance aux espaces publics qui bordent ces résidences. Nous devons arriver aussi à faire venir des commerces de proximité qui soient qualitatifs. Nous voulons mieux sélectionner les activités qui s’y installent.

Michel Dejoux : Nous avons changé de nom officiellement le 14 janvier 2016 par arrêté du préfet. Mais nous allons dévoiler le nouveau logo et le nom le 4 avril prochain. Nous voulons changer l’image de notre office. On veut redonner une image plus noble de nos logements pour tous. Il faut que les gens aient un cadre de vie. Nous voulons apporter cette qualité.

Vous vous inscrivez dans le cadre de l’Anru* pour la rénovation des logements Grand Avignon Résidences de la rocade. Où en est ce projet titanesque ?
J. G. : L’année 2016 va être consacrée aux études dans le cadre de la politique de la ville et du renouvellement urbain. 80% de notre patrimoine est dans ce périmètre. Un bureau d’architectes travaille actuellement sur une dimension de prospection : comment sera la rocade à l’horizon de 10 ou 15 ans ? Nous allons signer le protocole de préfiguration avec l’Anru la deuxième quinzaine de mars. La convention Anru pourrait être établie début 2017. Le coup d’envoi des travaux pourrait être donné d’ici fin 2017.

M. D. : 1.500 logements du parc de Grand Avignon Résidences font partie du programme Anru. Le coût total de la rénovation pourrait avoisiner les 67,5 millions d’euros pris en charge par l’Anru (10% à 15%), les fonds propres de Grand Avignon Résidences (10%), la majoration des loyers et l’emprunt.

* Agence nationale pour la rénovation urbaine.

La suite de cet article est à lire dans le numéro 1119 de TPBM (parution le 2/03/2016). Cliquez ici pour consulter nos offres d'abonnement (à partir de 20€/an)






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer