Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Les priorités du Conseil d'orientation des infrastructures pour la région Paca

le - - Territoires

Les priorités du Conseil d'orientation des infrastructures pour la région Paca
RFF - Le rapport du COI est censé hiérarchiser les choix d'investissement dans les infrastructures de transport pour les 20 prochaines années.

Le Conseil d'orientation des infrastructures (COI) vient de rendre son rapport à la ministre des Transports, Elisabeth Borne. Face aux contraintes budgétaires qui pèsent sur les finances publiques, l'instance propose notamment de phaser la réalisation des grands projets d'infrastructures comme la Ligne nouvelle Provence-Côte d'Azur.

Quatre ans après le rapport de la commission « Mobilité 21 », Philippe Duron a remis le couvert ce 1er février. Le président du Conseil d'orientation des infrastructures (COI) s'est livré à un nouvel exercice de planification. Ce travail tient dans un rapport de 200 pages remis à la ministre des Transports, Elisabeth Borne. Comme en 2013, le document est censé hiérarchiser les choix d'investissement dans les infrastructures de transport pour les vingt prochaines années. Il propose trois scénarios « contrastés » d'investissement public établis à l'aune d'une série de priorités autour d'un fil rouge : améliorer les transports du quotidien.

« Il ne s'agit pas de dépenser moins. L'enjeu est aussi et d'abord d'investir mieux », a insisté Elisabeth Borne lors de la remise du rapport. Exit les grandes infrastructures dispendieuses. Il s'agit désormais « d'investir mieux pour améliorer les réseaux existants et désenclaver les territoires mal desservis. […] Chacun a en tête les innombrables exemples d'un réseau, qu'il soit ferroviaire, routier ou fluvial, qui marque des signes de fatigue par manque d'entretien. Ce n'est tout simplement plus tenable, et nous avons là un besoin que je qualifierais d'élémentaire », a rappelé la ministre.

Comme pour le rapport de la commission Mobilité 21, le maître mot du document est le phasage. Les différents projets sont ainsi classés en fonction de leur priorité sur une programmation à plus ou moins longue échéance. Ce phasage tient compte des moyens de l'Agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF).

Trois scénarios

Le scénario 1 est le moins ambitieux. Il mobilise environ 48 milliards d'euros en 20 ans pour l'AFITF. « Ce scénario offre peu de marges de manœuvre pour répondre aux enjeux de décongestion des nœuds ferroviaires et conduit à poursuivre au moins pour cinq à dix ans la pause décidée pour les grands projets », indique le conseil.

Le scénario 2 est plus ambitieux. Il mobilise 60 milliards d'euros sur 20 ans pour l'AFITF. « Il privilégie la mise en œuvre des priorités de restauration et de modernisation du patrimoine et d'amélioration des mobilités du quotidien pendant une dizaine d'années à un niveau d'ambition élevé […] Il permet d'avancer les premières phases des grands projets. Ces premières phases sont très utiles en elles-mêmes en réduisant la saturation des principaux nœuds ferroviaires au bénéfice de tous les usagers », note Philippe Duron.

Le scénario 3 est de loin le plus volontariste. Il mobilise 80 milliards d'euros sur 20 ans pour l'AFITF. Une somme à même de permettre « la réalisation au plus tôt des projets en tenant compte des délais techniques et de procédure ». Ce schéma express suscite toutefois un certain scepticisme. Le rapporteur s'interroge « sur la possibilité d'atteindre un tel niveau de dépenses dans le cadre financier et budgétaire que connaissent actuellement l'Etat et les collectivités territoriales appelées à cofinancer environ à parité ces projets ».

Cette grille de financements s'inscrit sur une programmation à plusieurs échéances : horizon 2022, horizon 2027, horizon 2032 et au-delà (après 2033).

L'intégralité de notre dossier consacré au rapport du COI sur les infrastructures en Paca est à lire dans le numéro 1223 de TPBM. Cliquez ici pour vous abonner.



William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer