AccueilUrbanismeLes Pennes Mirabeau : la CDAC rejette le projet d'extension de Barnéoud

Les Pennes Mirabeau : la CDAC rejette le projet d'extension de Barnéoud

La Commission départementale d'aménagement commercial vient de rejeter le projet d'extension porté par le groupe Barnéoud sur la zone de Plan de Campagne.

UrbanismeBouches-du-Rhône Publié le ,

Douche froide pour le groupe Barnéoud. La foncière parisienne qui est à l'origine du développement de l'immense zone commerciale de Plan-de-Campagne entre Aix et Marseille vient de se voir retoquer par la commission départementale d'aménagement commercial (CDAC) le projet d'extension qu'elle prévoit de réaliser au cœur de la partie historique du site. Le dossier porté par une société ad hoc – la SCI Les Rigons – concerne la création d'un ensemble commercial d'une surface totale de vente de 39.644 m2 (dont une réutilisation de 5.049 m2 des droits commerciaux acquis du bâtiment B de Barnéoud), situé dans le secteur des Rigons, sur la commune des Pennes Mirabeau. Cette opération se traduirait par la réalisation de 36 moyennes surfaces non alimentaires (35.260 m2 au total), d'environ 19 boutiques (4.240 m2) et de 6 kiosques (144 m2).

Après ce veto, l'opérateur compte saisir la Commission nationale d'aménagement commercial (CNAC).

Rappelons qu'avec près de 25 millions de visiteurs annuels, Plan de Campagne, et ses 518 enseignes (250.000 m2 de surface de vente), figure dans le top 3 des zones les plus fréquentées de l'Hexagone.

Elle doit son immense succès (1 Md€ de chiffre d'affaires) à son positionnement stratégique, le long de l'autoroute Aix-Marseille, et à son ouverture dominicale : depuis la loi du 10 août 2009, la zone est classée en « Puce » (Périmètre d'usage de consommation exceptionnel).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?