AccueilEconomieLes meilleurs apprentis et maîtres d'apprentissage récompensés

Les meilleurs apprentis et maîtres d'apprentissage récompensés

La délégation Hautes-Alpes de la chambre de métiers et de l'artisanat de Région met chaque année en valeur des apprentis et maîtres d'apprentissage de son centre de formation de Gap. La remise des prix a eu lieu mardi 15 mai au Quattro.
Les meilleurs apprentis et maîtres d'apprentissage récompensés
M-F. S - La présidente de délégation Hautes-Alpes de la CMAR Chantal Garcin aux côtés des professeurs des élèves primés.

EconomieHautes-Alpes Publié le ,

Les Etoiles de l'apprentissage sont l'occasion de mettre un coup de projecteur sur ces filières qui souffrent parfois encore d'un déficit de reconnaissance. « L'image de la voie de garage pour l'élève en difficulté scolaire est en train de changer », estime Pascal Allemand, qui avait troqué sa casquette d'enseignant contre celle de maître de cérémonie le temps d'une soirée. « L'apprentissage est l'une des voies les plus sûres vers un emploi qualifié et durable pour les jeunes et une solution d'avenir pour les entreprises », soutient Chantal Garcin, présidente de la délégation Hautes-Alpes de la chambre de métiers et de l'artisanat de Région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Pour preuve, plus de 80% des apprentis trouvent un emploi à l'issue de leur cursus. Dans les Hautes-Alpes, 68% des apprentis du CFA sont embauchés en CDI.

L'entreprise familiale comme modèle

Le désir de se former de cette manière naît souvent au sein de l'entreprise familiale comme de nombreux lauréats l'ont démontré. La très émue Mahe Degioanni, par exemple, qui a tenu à suivre les traces de ses parents en cuisine alors qu'ils avaient « tout fait pour l'en dissuader, compte-tenu de la difficulté de ce métier très prenant ». Mais aussi Myriam Bottasso qui a repris le chemin de l'école à 51 ans, après un licenciement. Elle apprend aujourd'hui la carrosserie auprès de son fils et de son mari. Les parents inspirent souvent les enfants, à l'instar d'Anaïs Garagnon, qui a pleinement trouvé ses marques au sein de l'équipe très masculine de Barneaud Trucks Maintenance. La cérémonie a également mis en avant le parcours d'un jeune Bengladais, Rudro Bhuiyan, qui, lorsqu'il a fait ses débuts dans les cuisines du restaurant briançonnais L'Alpin, ne parlait pas un mot de français. De l'avis de son maître d'apprentissage, il fait preuve d'incroyables capacités d'adaptation et apprend vite.

Les lauréats :

  • Etoile de la persévérance : Maxime Paoli, 24 ans, en BP menuiserie dans l'entreprise Miazzi à Briançon.
  • Etoile de l'enthousiasme : Mahe Degioanni, 17 ans, en CAP cuisine au restaurant Le Planeur à Barcelonnette.
  • Etoile de la passion familiale : Myriam Bottasso, 51 ans, en CAP carrosserie au garage Bottasso-Rouit à Serres.
  • Etoile de l'engagement du maître d'apprentissage : Agnès Hecquet (Agnès Coiffure) à Gap et Nathalie Aubin (magasin Jennyfer) à Gap.
  • Etoile de l'excellence technique : Kevin Galvain, 17 ans, apprenti en aéronautique dans l'entreprise Heliconia France à Tallard.
  • Etoile de la détermination : Anaïs Garagnon, 20 ans, en apprentissage chez Barneaud Trucks Maintenance à Gap.
  • Etoile du mérite : Rudro Bhuiyan en CAP cuisine au restaurant L'Alpin à Briançon.

Le CFA de Gap

Le campus de Gap propose 22 formations en alternance (CAP, BEP, bac pro, BTS) dans l'alimentaire, le commerce, le bâtiment, l'automobile, la coiffure, l'aéronautique et une formation d'encadrant d'entreprise artisanale pour les salariés et chefs d'entreprise. Le centre de formation accueille 500 apprenants, compte 450 entreprises partenaires et emploie 42 personnes dont 31 professeurs. Le taux de réussite atteint les 90%.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?