Fermer la publicité

Les chantiers du Département des Hautes-Alpes reprennent

le - - BTP

Les chantiers du Département des Hautes-Alpes reprennent
Département des Hautes-Alpes - Depuis le 22 avril, les taxiways de l'aérodrome Gap-Tallard sont en cours de rénovation.

La semaine dernière marquait la reprise des travaux sur les routes départementales, complexifiés par la mise en place de protocoles sanitaires spécifiques.

Si les agents des routes du Département n'ont cessé de sillonner le réseau haut-alpin pour s'assurer de son bon état depuis le début du confinement, les travaux recommencent peu à peu en interne, comme le curage ou le fauchage. « Il nous a fallu du temps pour mettre le protocole en place, dont le port du masque obligatoire, la distanciation des agents et la mise à disposition de gel hydroalcoolique », explique Marcel Cannat, vice-président du Département en charge des routes et des infrastructures.

Les chantiers externes reprennent également, assortis de moult précautions établies par les entreprises mandatées. « Auparavant, huit à neuf personnes circulaient dans un seul véhicule. Désormais, soit ils sont équipés de plexiglass pour isoler le personnel, soit les véhicules sont multipliés. Faute de restaurant, les employés amènent leur panier repas et mangent chacun dans leur coin », détaille l'élu.

Ainsi, le créneau de dépassement sur la RD 1075 à Saint-Julien-en-Beauchêne est en cours de création par l'entreprise Pellissard. Colas et Abrachy ont déployé leurs équipes sur la RD 1075 afin de conforter les accotements. Allamanno se charge d'élargir un virage dans la montée de Puy-Saint-Pierre. La société spécialisée dans les travaux d'accès difficiles Stabilisation Protection intervient de son côté sur les parois clouées entre Embrun et Les Puy, dans les gorges du Guil et entre Crévoux et Saint-Sauveur, secteurs victimes d'éboulements.

Le Département profite de la cessation de toute activité aéronautique sur l'aérodrome Gap-Tallard pour rénover les voies de circulation des aéronefs pour 365 000 €, mission confiée à Abrachy et à la Routière du Midi.

Du retard sur le chantier du Pas de l'Ours

L'ambitieux programme de revêtement voté par le conseil départemental (10 M€ cette année) inquiète Marcel Cannat : « Nous avons pris du retard et nous ne sommes pas sûrs de pouvoir tout accomplir. » La Routière du Midi effectue en ce moment un chantier test sur la RD 1085 à La Saulce (250 000 €). Si tout se passe correctement, l'ouverture d'un poste d'enrobage à Saint-Clément-sur-Durance permettra de commencer les chantiers dans le nord du département.

Deuxième source d'inquiétude, le chantier du Pas de l'Ours, dans le Haut-Queyras, qui aurait dû redémarrer il y a un mois, auquel il faut ajouter un retard induit par les nécessaires précautions sanitaires. Si les travaux de revêtement ne devraient pas poser problème et reprendront le 4 mai, il n'en est pas de même pour le terrassement, qui nécessite de la part de NGE Guintoli la mise en place d'une organisation complexe. Les ouvriers devaient être hébergés sur place et devaient prendre leur repas au restaurant, fermé. « Il va falloir multiplier les cabanes de chantier », anticipe M. Cannat.

De son côté, en interne, le service des routes s'active pour lancer l'ensemble des consultations. « Nous voulons que tout soit prêt pour le déconfinement. » Le Département s'apprête à ouvrir le concours de maîtrise d'oeuvre en vue de la réalisation de la Maison des solidarités, de la Maison de services au public et de la Maison de santé pluridisciplinaire de Guillestre. Un chantier de 4 M€.




M.-F. Sarrazin
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer