AccueilEconomieLe Var joue collectif autour des disponibilités foncières

Le Var joue collectif autour des disponibilités foncières

Au SIMI, le salon de l'immobilier d'entreprise, les territoires du Var se sont regroupés autour de la CCI du Var pour représenter le département et mettre en avant le foncier disponible ainsi que les projets de développement.
Au SIMI, les acteurs économiques et les élus du Var étaient rassemblés sur un même stand.
F. Delmonte - Au SIMI, les acteurs économiques et les élus du Var étaient rassemblés sur un même stand.

EconomieVar Publié le ,

En marketing territorial comme en rugby, jouer collectif est un avantage. Au SIMI, le salon de l’immobilier d’entreprise qui s'est tenu à Paris début décembre, l’équipe Var a fait pack derrière Var Business Attractivité, le "bras armé" de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) du Var en matière de promotion économique.

Sur un même stand, appelé Var Provence Méditerranée, on a pu retrouver les collectivités de Toulon Provence Méditerranée, de Dracénie Provence Verdon, Provence Verte, Sud Sainte-Baume, du Golfe de Saint-Tropez,ou encore Cœur du Var et la Vallée du Gapeau. Plusieurs élus avaient fait le déplacement pour mettre en avant leur territoire et les projets portés. Var Aménagement Développement était aussi représentée, avec Audrey Pasquali-Cerny, sa présidente et Jérôme Chabert, son directeur.

Au SIMI, le Vaucluse parie sur Avignon Confluences

Un jeu collectif des élus et acteurs économiques

Ce jeu collectif a été salué par Basile Gertis, le président de la CCI du Var, accompagné de Stéphane Gueydon, son directeur général. Basile Gertis a mis en avant quelques points forts du département, dans lesquels la CCI est directement engagée : le parc d’activité de Signes, les ports de la rade de Toulon ou le campus de la Grande Tourrache, à La Garde.

Les représentants locaux ont joué la carte d’un département connecté, avec des projets autour du numérique à Montety, à Toulon, avec son hôtel d’entreprises du numérique et son data center, ou le technopôle de la santé à Hyères. Le portrait d’un département engagé dans la transition écologique a aussi été brossé avec un zoom sur l’éco-quartier Chalucet ou le nouveau parc paysager de Toulon, sans oublier le développement de la filière hydrogène.

Toulon : un data center au cœur de la filière numérique

Du foncier de disponible

En matière d’urbanisme il a aussi été question du projet de Mayol à Pipady qui va créer un nouveau quartier en bord de mer à Toulon. L'un des atouts les plus importants du Var a été mis en avant : le département reste un territoire du Sud dans lequel les entreprises peuvent encore s’installer. Après le parc logistique des Bréguières, Dracénie Provence Agglomération travaille sur 130 hectares de foncier. C’est le cas aussi de la zone d’activités de Nicopolis au sein de Provence Verte qui va accueillir 300 entreprises.

De Mayol à Pipady : Toulon prend la mer à bras le corps

Du côté du Luc-en-Provence, Varecopole a aussi été mis en avant avec ses 56 hectares destinés à la recherche, l’innovation et la formation. Début des travaux en 2023.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 février 2023

Journal du01 février 2023

Journal du 25 janvier 2023

Journal du25 janvier 2023

Journal du 18 janvier 2023

Journal du18 janvier 2023

Journal du 11 janvier 2023

Journal du11 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?