Fermer la publicité

Le Sisteronais-Buëch veut ouvrir son complexe aqualudique début 2024

Alpes-de-Haute-Provence le - - Urbanisme

Le Sisteronais-Buëch veut ouvrir son complexe aqualudique début 2024
D.R. - Le centre aqualudique pourrait être mis en service en 2024.

Pour assurer la mise en service de son centre aqualudique au plus tard au premier semestre 2024, la communauté de communes du Sisteronnais-Buëch a choisi de faire appel à un assistant à maîtrise d'ouvrage.

Reconnu d'intérêt communautaire, le centre aqualudique de Sisteron pourrait recevoir ses premiers nageurs à l'horizon du premier semestre 2024. C'est en tout cas l'objectif fixé, a minima, par la communauté de communes du Sisteronais-Buëch (CCSB) qui recherche actuellement un assistant à maîtrise d'ouvrage (AMO) pour l'épauler sur les volets technique, juridique et financier du projet. Un accompagnement voulu comme un moyen de s'assurer que le projet ne prenne pas de retard. La collectivité indique souhaiter être accompagnée « dans l'encadrement et dans son suivi, afin d'optimiser les financements publics, sécuriser les procédures et les contrats que la CCSB pourra être amenée à passer ».

En outre, la communauté de communes envisage d'avoir recours à un marché de performance pour la conception-réalisation de l'ouvrage, sa maintenance, son exploitation technique voire son exploitation commerciale. La mission générale de l'AMO sera donc de l'accompagner dans la construction du marché de performance, de la conseiller sur le mode d'exploitation commerciale puis sur la réalisation. D'autre part, la communauté de communes, maître d'ouvrage souhaite être « assistée sur les aspects liés à la qualité environnementale et le développement durable qui couvrent l'ensemble des étapes de programmation, de conception, de réalisation du projet et du fonctionnement durant les trois premières années d'exploitation du centre aquatique ».

Aujourd'hui, le coût des travaux est évalué à 6,6M € HT et l'enveloppe financière dédiée à la conception/réalisation est arrêtée par le maître d'ouvrage à 8,3M€ HT.




Hélène Saveuse
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer