AccueilUrbanismeLe quartier des Halles fait battre le cœur de Toulon

Le quartier des Halles fait battre le cœur de Toulon

La nouvelle offre urbaine et commerciale autour des Halles de Toulon prolonge avec succès le périmètre Equerre-Sémard et plus globalement 20 ans de reconquête au centre.
Les Halles, locomotive de tout un quartier et du centre-ville de Toulon.
O. Réal - Les Halles, locomotive de tout un quartier et du centre-ville de Toulon.

UrbanismeVar Publié le ,

« Le centre ancien est le dossier le plus emblématique porté depuis 2001 », a expliqué récemment Hubert Falco, se remémorant le début de son premier mandat de maire de Toulon, pour mieux mesurer le chemin parcouru alors que la réussite gagne le quartier des Halles. Lequel fait battre le cœur de Toulon au regard de l’activité qui revient et de l’expansion en cours. « Quand le cœur de la ville bat, c’est toute la ville qui bat et donne l’exemple à tout le département », a ajouté devant ses partenaires celui qui est aussi président de la Métrople Toulon Provence Méditerranée (TPM). Travail, réhabilitation et confiance sont les maîtres mots qu’il revendique, avec l’inscription dans le temps long (y compris pour rayonner comme aujourd’hui sur le plan culturel). Vingt ans de reconquête urbaine soutenue par l’ANRU et par la création de la première zone franche urbaine de cœur de ville (2006) ont permis de créer les conditions de cette renaissance qui franchit un cap désormais.

Toulon : Sebban (s')investit rue Sémard

Le périmètre initial de renouveau commercial et culturel, à travers l’opération emblématique Equerre-Sémard Développement portée par une foncière éponyme, est en effet étendu dans le prolongement au secteur Ledeau-Astour rejoignant les Halles rénovées. A la manœuvre, la même SCI constituée de Var Aménagement Développement (VAD), la SEM concessionnaire du centre ancien, de la Banque des Territoires et d’un privé, le groupe Sebban, spécialiste de l’immobilier commercial de centre-ville, qui a pris le relais de la société Carim suite au décès de Jacques Mikaélian. Aux 25 lots, 2 500 m2 de surface et 3,5 M€ d’investissement public/privé de la rue des Arts, s’ajoutent donc actuellement 25 autres lots sur 2 200 m2 et une mise presque doublée de 6 M€ !

Vision partagée

Michaël Sebban, le président fondateur de son groupe, a évoqué, fort de la maîtrise foncière autour des Halles, l’arrivée d’enseignes sur le segment moyen/haut de gamme, dont quelques locomotives parmi lesquelles King Jouet (en juillet) et les chaussures de sport Snipes (en décembre). En outre, de belles surprises se profilent au niveau des 7/8 lots de la rue d’Astour. Tombé sous le charme de la ville, il ne tarit pas d’éloges sur la façon dont elle est conduite.

« Nous ne pouvons intervenir si le public n’a pas de vision et si on n’arrive pas au bon moment. Or, il y a ici une vraie vision d’urbanisme. Les toulonnais peuvent être fiers de leur ville qui a créé quelque chose que l’on ne voit nulle part ailleurs ».

De quoi lui donner envie de s’investir plus encore, sachant qu’il a également acquis un immeuble d’angle rue d’Alger sur 2 niveaux de 967 m2. Un spécialiste de vêtements de sport s’y installera fin 2022.

Toulon_halles_Falco
Lors de la présentation du renouveau du quartier des Halles de Toulon, Alexis Rouque, directeur régional Paca de la Banque des Territoires, Hubert Falco, maire de Toulon et Michaël Sebban, président fondateur du groupe Sebban. (Crédit : O. Real)

Alexis Rouque, directeur régional Paca de la Banque des Territoires, a pour sa part loué la qualité de la relation avec la ville et ses acteurs du développement à travers plusieurs projets, se montrant « heureux d’en faire partie, d’avoir investi dans les Halles, c’est la concrétisation de nombreuses années d’efforts continus, pugnaces ». Et d’affirmer qu’il ne trouve pas d’autres exemples dans la région, voire en France, de villes avec une telle dynamique ni une foncière aussi avancée en la matière. L’opérateur aménageur VAD y est pour beaucoup, chaleureusement félicité par le maire et les partenaires pour ses compétences et son intelligence de situation, servies par un profond attachement au territoire. L’attractivité de celui-ci a été particulièrement boostée par « tout le travail de restructuration et de requalification du logement (2 150 entités rénovées, 94 immeubles démolis, 11 îlots traités…), dont les habitants sont aussi les consommateurs qui participent activement à la réussite globale », a précisé en connaissance Hélène Audibert, adjointe à la rénovation urbaine pour la Ville de Toulon.

Toulon : un data center au cœur de la filière numérique

L’étape suivante se prépare déjà puisque la ville et VAD sont à pied d’œuvre sur l’îlot Courdouan, en entrée est du cœur de ville, dans le cadre du NPNRU et du dispositif France Relance. Une offre commerciale nouvelle, thématique, sur les rues Courdouan et Garibaldi, devrait déboucher sur 26 cellules et 1 600 m2 restructurés, pour quelque 6 M€. Couture urbaine et recomposition résidentielle sont également au vaste programme.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 novembre 2022

Journal du30 novembre 2022

Journal du 23 novembre 2022

Journal du23 novembre 2022

Journal du 16 novembre 2022

Journal du16 novembre 2022

Journal du 09 novembre 2022

Journal du09 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?