AccueilArchitectureLe Quanta, premier « smartbuilding » méditerranéen

Diaporama Le Quanta, premier « smartbuilding » méditerranéen

Dans les quartiers nord de Marseille, Jaguar Network, la success-story marseillaise des nouvelles technologies, vient de se doter d'un nouveau siège social 3.0, le Quanta.
Le Quanta, premier « smartbuilding » méditerranéen
J. Ph. PIERRAT - Le Quanta, nouveau siège social de Jaguar Network, ressemble en apparence à un simple immeuble de bureaux. En apparence seulement.

ArchitectureBouches-du-Rhône Publié le ,

Sous ses aspects d'immeuble de bureaux de facture contemporaine (façades largement vitrées, bardage alu, béton et métal), le Quanta, situé dans le 16e arrondissement de Marseille, cache un véritable trésor technologique, qui ne se voit pas.

« Le maître d'ouvrage (Jaguar Network) s'est fortement impliqué en R&D avec le bureau d'étude en phase conception. Cette démarche n'est pas habituelle et il n'a pas été facile d'y parvenir », reconnaît l'un de ses principaux concepteurs, l'architecte Stephan Bernard, directeur général du cabinet d'architecture Carta associés.

Résultat, le nouveau siège social de 5 550 m2 de Jaguar Network, un opérateur et fournisseur de services cloud et télécom en plein boom, est « le premier vrai smartbuilding » de l'Hexagone, annonce non sans fierté Kevin Polizzi son président et fondateur.

Lancer le diaporama9 photos

A la fois « classique » et ultra connecté

« Truffé de fibre et relié à 1 500 capteurs de production, débit, consommation… le bâtiment devient lui-même source de données, détaille l'architecte. Sinon, ajoute ce dernier, nous n'avons fait qu'adopter les principes de base de l'architecture bioclimatique, profitant en particulier de l'orientation nord-est, sud-ouest du bâtiment, avec des protections solaires adaptées (casquette au sud, brise-soleil à l'ouest, verre avec stores intégrés), ou encore jouer avec la dénivelé du terrain pour le hisser sur pilotis et ne pas toucher au sol, ici de mauvaise qualité comme sur toute cette colline de remblais. Nous avons fait aussi des choix architecturaux très clairs comme celui de ne pas mettre de faux plafonds pour au contraire montrer toute la tuyauterie. »

L'escalier métallique central, grimpant au milieu d'un immense patio, ou encore le dernier étage technique protégé derrière un bardage à ventelles, accentuent pareillement le caractère « industriel » volontairement retenu pour l'ensemble du dispositif afin de mieux l'insérer dans l'environnement ambiant. Au final, le satisfecit est tel que l'entreprise a d'ores et déjà programmé l'édification d'un 2e Quanta à Lyon où elle est également implantée.

L'article complet sur le Quanta est à retrouver dans le n°1243 de TPBM. Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnement (à partir de 20€/an).
Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?