AccueilTerritoiresLe Pays Durance Provence signe la Charte régionale de l'eau

Le Pays Durance Provence signe la Charte régionale de l'eau

Il y a quelques jours, Sandrine Cosserat, présidente du Pays Durance Provence (PDP) et maire de la petite commune de Volonne, située en bord de Durance, s'est engagée, en signant la Charte régionale de l'eau, à réduire la consommation du territoire et à gérer équitablement et durablement la précieuse ressource.
Le Pays Durance Provence signe la Charte régionale de l'eau
L.-N. S - La Durance

TerritoiresAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

L’objectif de cette charte régionale, issue des travaux menés dans le cadre du Schéma d’orientations pour une utilisation raisonnée et solidaire de la ressource en eau (Sourse)*, est d’atteindre les objectifs fixés dans le cadre du précédent Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) et d’anticiper le prochain document en cours d’élaboration. Cette charte permettra également de répondre aux attentes de la Directive cadre sur l’eau (DCE) européenne, qui impose aux Etats membres de définir une gestion responsable des masses d’eau et d’en assurer le « bon état global » sur tout le territoire européen.

A ce jour en Paca, la Charte régionale de l’eau réunit 152 signataires dont 30 dans les Alpes-de-Haute-Provence. Collectivités territoriales, communes, intercommunalités, parcs naturels régionaux (PNR), gestionnaires de milieux aquatiques, opérateurs économiques, représentants de l’agriculture, associations, tous se sont engagées à co-construire une gouvernance régionale. Les enjeux sont environnementaux (changements climatiques), économiques (attractivité régionale) et sociaux (croissance démographique).

A la clef, des emplois pour animer et gérer la gouvernance locale de l’eau, mais aussi des financements publics pour la mise en place d’opérations de restauration d’ouvrages, de préservation de zones humides, ou encore pour la mise en conformité des systèmes d’assainissement par exemple.

Les atouts de la région Paca

Les études menées dans le cadre du Sourse assurent que les aménagements hydrauliques, construits au début du XXe siècle en Paca, devraient assurer les besoins en eau jusqu’en 2030 (Source Direction régionale de l’environnement - Diren). Néanmoins, malgré l’importance des ressources (1.032 millions de m3 dans les réservoirs des Alpes-de-Haute-Provence et 2.400 millions de m3 en région) et leur gestion, des économies sont néanmoins possibles. A titre d’exemple, la réduction des infiltrations et du ruissellement permettrait des économies estimées à 400 m3/an rien que pour la Basse Durance, soit plus que la consommation totale du système du Canal de Provence.

Photo D.R. : Sandrine Cosserat, maire de Volonne et présidente du Pays Durance Provence, a signé, en présence de Colette Charriau, vice-présidente du Conseil régional, et de George Olivari, directeur de la Maison régionale de l’eau, la Charte régionale de l’eau dans le cadre du Schéma d’orientations pour une utilisation raisonnée et solidaire de la ressource en eau (Sourse)

Plan Durance, Contrat de Canal, Schéma d’aménagement et de gestion des eaux (Sage), Charte régionale de l’eau, les outils de gestion se multiplient et la prise de conscience se fait peu à peu, selon Colette Charriau, vice-présidente du Conseil régional, groupe EELV :

« Il aura fallu du temps pour que chacun se rende compte de l’urgence d’une gestion cohérente de la ressource. Je pense qu’aujourd’hui une partie du chemin est faite. Mais il nous reste beaucoup de travail, nous devons trouver des modes d’actions opérationnelles cohérents et assurer une gouvernance solide. »

Elle revient sur la signature de la Charte régionale de l’eau avec le Pays Durance Provence (PDP). « Le Val de Durance est un territoire à préserver car il est l’une des dernières zones humides qui recèle une incroyable diversité, nous devons y être attentifs. Garantir la qualité des milieux aquatiques est l’un des engagements de cette charte. »

*Une initiative de la Région Paca.

Repères :

Ressources en eau de surface en Paca :

  • 14 milliards de m3 sans le Rhône
  • 68 milliards de m3 avec le Rhône

Prélèvement annuel : 3,4 milliards de m3/an

Besoins effectifs pour les usages estimés en 2010 : un peu moins de 1 milliard de m3/an

La ressource Durance-Verdon assure l’alimentation en eau potable de 9% des collectivités, pour 27% des volumes totaux utilisés.

70 à 93% de la population sont desservis par des eaux d’origine souterraine dans les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes et le Vaucluse. En revanche, les Bouches-du-Rhône, qui sont alimentées par les eaux de la Durance, font exception, ainsi que les Alpes-Maritimes et le Var, alimentés par des eaux mixtes.

Pour aller plus loin :

La Charte régionale de l'eau :

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?