Fermer la publicité

Le Pas de l'Ours, symbole de la reprise des chantiers dans les Hautes-Alpes

Hautes-Alpes le - - BTP

Le Pas de l'Ours, symbole de la reprise des chantiers dans les  Hautes-Alpes
Préfecture des Hautes-Alpes - Au Pas de l'Ours, 80% du chantier ont été réalisés mais les 20% restants demeurent les plus techniques. La route devrait être praticable pour la prochaine saison d'hiver.

Alors que l'activité du BTP atteint 90%, la préfète des Hautes-Alpes s'est rendue sur le chantier de la déviation du Pas de l'Ours pour constater les nouvelles mesures sanitaires en place et faire le point sur la reprise.

Pour marquer la reprise du BTP après deux mois de confinement, la préfète des Hautes-Alpes Martine Clavel a choisi de se rendre sur un chantier symbolique, celui de la déviation du Pas de l'Ours. Symbolique, car il est à la fois long, complexe, coûteux (23M€) et vital pour le Queyras dont l'activité économique repose essentiellement sur le tourisme. La commune d'Abriès-Ristolas (400 habitants mais 5000 lits touristiques) s'est retrouvée coupée du monde après que 10 millions de m3 ont emporté la RD 947 en avril 2018. Département, Etat, collectivités locales, agence de développement et chambre de commerce et d'industrie se sont rapidement mobilisés pour trouver une solution. Une route provisoire a été créée, le site sécurisé, un soutien économique aux entreprises déployé, en attendant la réalisation d'un nouvel itinéraire plus confortable financé par l'Etat, le Département et la Région.

Mardi 19 mai, la préfète, un cortège d'élus, de parlementaires et le président du BTP 05 Nicolas Chabrand ont rencontré les entreprises intervenant sur le chantier, qui a repris le 4 mai dernier, dans de nouvelles conditions sanitaires : désinfection des locaux partagés, marquages au sol pour assurer la distanciation physique, port du masque obligatoire dans certaines situations... Quarante employés se plient à ces nouvelles règles sur le Pas de l'Ours, chantier achevé à plus de 80%, mais dont les 20% restants sont les plus délicats, dus à plusieurs difficultés géotechniques. La nouvelle route devrait cependant être livrée pour la prochaine saison hivernale.

95% de l'activité du BTP assurée fin mai

« Le gouvernement a souhaité que l'activité du BTP reparte vite, car les enjeux économiques et de développement des territoires sont importants. Nous avons fait tout notre possible pour qu'elle reprenne dans de bonnes conditions », a insisté Martine Clavel. Dès le 19 mars, les acteurs économiques du département se sont mis autour de la table avec la préfète. Et une audio-conférence se tient toutes les semaines afin de suivre la reprise d'activité et de débloquer les freins qui pourraient apparaître.

« Nous nous étions engagés à redémarrer et nous l'avons fait. Nous y avons travaillé tous ensemble et c'est comme cela qu'il faut continuer à œuvrer », a embrayé Nicolas Chabrand, annonçant que les Hautes-Alpes est le département de Paca dans lequel l'activité a repris le plus vite - à 90% actuellement - avec un objectif de 95% pour la toute fin du mois. Une charte a été élaborée dans les Hautes-Alpes permettant une reprise des chantiers dans les meilleures conditions de sécurité sanitaire. Reste la question des surcoûts liés aux mesures sanitaires nécessaires sur les chantiers, sur laquelle réfléchissent conjointement la fédération du BTP et l'Etat. « Il faut regarder au cas par cas, chantier par chantier, car chaque situation est différente », estime la préfète des Hautes-Alpes.




M.-F. Sarrazin
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer