AccueilEconomieLe marché de la sécurité ne craint pas la crise

Le marché de la sécurité ne craint pas la crise

Le salon AccesSecurity, qui s'est tenu au parc Chanot, à Marseille, a été l'occasion de vérifier que le marché de la sécurité, notamment de la « sureté des accès » se porte bien. Il fait vivre une filière innovante en Paca.
Le marché de la sécurité ne craint pas la crise

Economie Publié le ,

Onet Sécurité, Til Technologies, Sécuritas France, Automatic Alarm, ou 4 G Technology… Quelques-unes des pépites du marché de la sécurité en région Paca et même en France, se sont données rendez-vous au parc Chanot, à Marseille du 14 au 16 avril, pour parler sécurité dans le cadre du salon AccesSecurity. Une valeur « à la mode ». Le marché de la sécurité n’a pas attendu les attentats de janvier, ou la loi renseignement pour bien se porter. « Le marché enregistre depuis 5 ans une progression annuelle supérieure à 2,5% » soulignent les organisateurs de l’événement.

En dehors du contexte économique, ou sécuritaire, ce marché est « en pleine mutation et offre de nouvelles opportunités, reconnaît Thierry Brunel, président du pôle sécurité d’Onet. La télésurveillance, la sécurité électronique, avec la conception, l’installation et la maintenance des systèmes informatiques de sécurité » correspondent à autant de nouvelles activités à développer.

Sans oublier les drones civils. Leur fédération professionnelle, forte de 300 membres, était présente au salon. Elle rappelle que la sécurité des biens et des personnes est de plus en plus liée à des moyens technologiques modernes, qui participent au développement économique d’une nouvelle filière largement implantée en région Paca. « Nous assistons depuis 2 à 3 ans à une tendance de fond favorable à la sécurité électronique » confirme un représentant du Marseillais Automatic Alarm.

Zoom sur trois "pépites" du marché de la sécurité en Paca :

Caméras nomades et mouchards pour 4G Technology

Balise de « tracking », caméras nomades ou borne vidéo nomade 4G ? Depuis la zone d’activités de l’Argile, à Mouans-Sartoux, dans les Alpes-Maritimes, 4G Technology commercialise et fabrique des outils pour la sécurité. Elle est membre de la holding 4G. Depuis 2008, ce groupe de 25 personnes est « spécialisé dans le développement de produits dans le domaine de la sécurité et la surveillance en milieux sensibles réservés, ou réglementés ». La fabrication se fait sur place, à Mouans-Sartoux.
4G Technology, créée en janvier 2014, entend se développer sur le marché de la vidéosurveillance de lieux non câblés. Pour cela, elle propose notamment l’Evibox, un « enregistreur/transmetteur vidéo qui utilise une technologie brevetée de compression pour transmettre des flux vidéos et audio en direct sur des réseaux à faible bande passante ». Cette « boîte » a été développée en collaboration avec les forces de l’ordre : police, gendarmerie et groupes d’intervention. Elle est utilisée dans le cadre d’enquêtes judiciaires. Une référence ! Ce matériel peut donc être installé provisoirement pour surveiller un chantier, un lieu public, un évènement, etc.
En plus de l’Evibox, elle a développé « Bageo », une balise de tracking pour équiper les engins de chantier, ou agricole.

H-Birds, la caméra de l’extrême made in Aix

C’est un drôle d’oiseau, tout en longueur et en aluminium, qui est capable de résister à des milieux hostiles : températures extrêmes, sable, glace, etc. Nom de code : H-Birds. Avec cette caméra de vidéosurveillance ou de vidéo processing de grande qualité, la PME aixoise Cofadis entend bien se faire une place sur un marché de niche tenu par deux Américains : celui de la vidéosurveillance de sites en zones extrêmes.
« Nous avons déposé la marque il y a six mois. Cette caméra a été conçue et assemblée à Aix, dans nos locaux de l’Eiffel Park » annonce Alain Prevost, son directeur général. Son invention propose une très grande résistance, alliée à une très grande qualité d’optique. Des atouts qui ont déjà séduit Thalès et probablement d’autres d’ici peu…
L’entreprise propose également le système de sécurité ExcaliburVision, qui compose la sécurité d’Iter, par exemple.

Til Technologies sécurise le Vélodrome et la DCN

La sécurité du Vélodrome a été en grande partie confiée à un… Aixois ! Depuis 27 ans, Til Technologies est une référence du made in France dans les équipements de sécurité. Le Mucem, la tour CMA CGM, le parc Chanot… c’est encore eux ! Ses succès, la PME aixoise les doit notamment à « un temps de réaction très court et un contrôle de la qualité » explique Hervé Alphand, le responsable commercial pour le Sud-Est. Til Technologies s’est fait une spécialité dans la sécurisation de grands bâtiments civils ou militaires, comme celui de la DCN, à Toulon. Au salon AccesSecurité, elle a présenté sa dernière innovation, le « micro-sésame 2015 qui intègre, en une interface unique, les systèmes de sécurité en temps réel et ceux offline ».
En 2014, la PME s’est rapprochée de la société Sorhea, « constructeur français leader dans la détection périmétrique pour les sites sensibles, pour former le groupe ST » qui pèse ainsi 30 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?