AccueilDroit et chiffreLe Haut-Alpin Olivier Gonnet élu président des notaires de la cour d'appel de Grenoble
CARNET

Le Haut-Alpin Olivier Gonnet élu président des notaires de la cour d'appel de Grenoble

A 52 ans, l'Embrunais préside le conseil régional des notaires de la cour d'appel de Grenoble, qui supervise trois départements : les Hautes-Alpes, la Drôme et l'Isère.
Olivier Gonnet (au centre), entouré notamment de François Jancart (en gris), président de la chambre des notaires des Hautes-Alpes, et de Sylvie Tudes, déléguée au conseil supérieur du notariat et notaire à Serres.
Conseil régional des notaires - Olivier Gonnet (au centre), entouré notamment de François Jancart (en gris), président de la chambre des notaires des Hautes-Alpes, et de Sylvie Tudes, déléguée au conseil supérieur du notariat et notaire à Serres.

Droit et chiffreHautes-Alpes Publié le ,

Le 16 juin dernier, Olivier Gonnet, notaire à Embrun, a été élu président du conseil régional des notaires de la cour d'appel de Grenoble pour l'exercice 2021-2023. Il succède à Mathieu Fontaine, notaire à Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme). Le conseil régional des notaires de la cour d'appel de Grenoble couvre trois départements, les Hautes-Alpes, la Drôme et l'Isère, et représente donc 478 notaires, répartis dans 230 offices et employant 1580 collaborateurs.

Olivier Gonnet, 52 ans, est diplômé de l’Institut des Hautes études de droit rural et d’économie agricole (IHEDREA Paris), titulaire d’un DESS de droit notarial (université Paris X), d’un DEA de droit et d’économie rurale (université de Poitiers) et du diplôme supérieur du notariat. Il a prêté serment en décembre 2003, date à laquelle il est devenu notaire associé à Embrun. Me Gonnet a déjà exercé plusieurs mandats au sein des instances notariales locales. Il a notamment été président de la chambre haut-alpine de 2014 à 2016 et était, ces deux dernières années, vice-président du conseil régional des notaires.

Outre l'exécution des missions dévolues au conseil régional des notaires, le nouveau président s'attachera à accompagner les nouveaux confrères et veiller à l’unité de la profession. Parmi ses priorités, figure aussi le virage numérique que doit prendre la profession (zéro papier, visioconférences, signature des actes à distance…).

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 septembre 2022

Journal du28 septembre 2022

Journal du 21 septembre 2022

Journal du21 septembre 2022

Journal du 14 septembre 2022

Journal du14 septembre 2022

Journal du 07 septembre 2022

Journal du07 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?