Fermer la publicité

Le futur hôpital de Salon remplacera la zone commerciale des Gabins

Bouches-du-Rhône le - - Urbanisme

Le futur hôpital de Salon remplacera la zone commerciale des Gabins
J.-C. Barla - Nicolas Isnard, maire de Salon et président du conseil de territoire du pays salonais, sur le terrain des Gabins, futur site d'implantation du centre hospitalier.

Ce mardi 11 mai, le conseil municipal se prononcera sur l'achat de 9,5 hectares de terrain à Salon-de-Provence à la SARL Salon-de-Provence Développement du promoteur Financière Duval. Cette acquisition prévue pour le nouvel hôpital marquera la fin du projet de zone commerciale des Gabins.

C'est une délibération majeure qui sera débattue ce 11 mai par le conseil municipal de Salon-de-Provence. Elle concerne l'acquisition de différentes parcelles d'une superficie globale de 95 382 m2 sur le terrain dit des « Gabins » pour un montant de 4,5 millions d'euros, en deçà du prix estimé par les Domaines (4,7 millions d'euros). D'une part, elle doit enterrer un projet imaginé sous l'ancienne mandature de Michel Tonon, la zone commerciale des Gabins, qui n'a jamais pu aboutir, notamment en raison de multiples recours et de procédures administratives interminables. D'autre part, elle ouvre la perspective de la réalisation prochaine du nouveau centre hospitalier du pays salonais.

Opportunité à saisir

Initialement prévu sur un emplacement à l'ouest de la commune, route de Miramas, qui a connu divers rebondissements (deux des cédants successifs des terrains sont décédés et la négociation se serait compliquée avec la propriétaire qui en a hérité), l'établissement se situera à quelques centaines de mètres de l'actuel hypermarché Géant. C'est le promoteur de la zone commerciale qui se serait rapproché de la mairie pour lui proposer la solution. La crise sanitaire freinant encore l'attraction d'enseignes sur le site, la SARL Salon-de-Provence Développement, filiale de Financière Duval (déjà aménageur de la place Morgan à Salon), a décidé de le céder.

Le maire de Salon, Nicolas Isnard, y a vu une opportunité d'accélérer la mise en route de l'hôpital, porté depuis 2019 par un Syndicat intercommunal à vocation unique (SIVU) réunissant 20 communes du pays salonais*.

« L'hôpital n'aura pas besoin des 9 hectares, a souligné Nicolas Isnard le 7 mai, à l'issue d'une présentation des candidats des quatre cantons du pays salonais aux élections départementales. Une fois l'acquisition actée par le conseil municipal, nous cèderons au SIVU les espaces nécessaires à la construction de l'établissement, probablement entre 4 et 5 hectares. Nous conserverons le reste des terrains pour les réaffecter à d'autres activités ».

Pôle santé en perspective

L'opération pourrait apporter une solution pour la relocalisation d'un autre établissement salonais, la clinique Vignoli (Almaviva Santé). Le maire n'exclut pas la possibilité tout en se disant ouvert à l'implantation d'autres activités médicales et paramédicales. « Nous pouvons penser que c'est là que se bâtira le Village de santé que nous envisagions » admet Nicolas Isnard. En début d'année, le coût du projet de centre hospitalier avait été estimé par la direction actuelle, entre 60 et 70 millions d'euros HT pour une superficie de 30 000 m2. Les modalités de financement public et privé restent à préciser. « L'approche choisie est celle d'une construction modulable et flexible avec un capacitaire évolutif en fonction de l'évolution des besoins de santé mais aussi des adaptations nécessaires au fil de l'eau », précisait en mars l'offre de recrutement du futur ingénieur hospitalier-chef de projet. Elle détaillait également le calendrier : validation du projet par le Comité régional de l'investissement avant la fin 2021, études et concours sur 2022-2023 et construction sur 2024-2025 pour un objectif d'ouverture en 2026.

*Alleins, Mallemort, Miramas, Pélissanne, Rognac, Saint-Chamas, Salon-de-Provence, Sénas, Velaux, Lançon-Provence, Lamanon, Aurons, Berre-l'Etang, Charleval, Cornillon-Confoux, Eyguières, Grans, La Barben, La Fare-les-Oliviers, Vernègues.




J.-C. Barla
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide