Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

alpes-maritimes Le CHU de Nice va se doter d'un nouveau schéma directeur immobilier

le - - Urbanisme

Le CHU de Nice va se doter d'un nouveau schéma directeur immobilier
D.R. - Leprojet vide à moderniser l'offre et la performance de soins du pôle hospitalier.

315 millions d'euros d'investissements sont prévus pour réaliser ce schéma immobilier 2018-2022. La priorité est l'achèvement de l'hôpital Pasteur 2.

Le CHU* de Nice va adopter le 16 juillet prochain, en conseil de surveillance, son futur schéma directeur immobilier 2018-2022, traduction d'un nouveau projet d'établissement destiné à améliorer l'offre et la performance de soins d'un pôle hospitalier majeur au sein des Alpes-Maritimes.

« Ce schéma repose sur quatre axes principaux : achever la transformation du site de Pasteur, moderniser le site de l'Archet, restructurer le site de Cimiez et enfin regrouper et sécuriser les plateaux techniques et les fonctions logistiques du CHU », détaille Christian Estrosi, président du conseil de surveillance du CHU. L'affaire n'est pas mince car il va falloir mobiliser 315 millions d'euros sur 10 ans pour mener à bien ce vaste plan de modernisation et poursuivre les grands investissements du CHU de Nice, amorcé avec la construction de l'hôpital Pasteur 2. Le site de Pasteur sera d'ailleurs à nouveau budgétivore dans ce schéma immobilier.

Pasteur 2 achevé en 2021

106 millions d'euros sont prévus pour réaliser la phase 2 de Pasteur 2 - dont la livraison est prévue en 2021 - et 40 millions pour les travaux de confortement de la falaise, à l'origine des complications géotechniques de la première phase de Pasteur 2.

S'ajoutent sur ce site, 50 millions d'euros pour un nouveau bâtiment laboratoires, 25 millions d'euros pour un bâtiment hémodialyse, 10 millions pour l'extension du Pavillon M. La restructuration complète du site de Cimiez en pôle de réadaptation et de long séjour va nécessiter 50 millions d'euros. Pour l'Archet 2 (l'Archet 1 devrait être désaffecté), 20 millions sont budgétisés. Pour la logistique, est prévue le regroupement de l'ensemble des installations dans la plaine du Var (25 millions d'euros).

Les responsables du CHU reconnaissent que se schéma doit faire l'objet d'une validation financière par les autorités de tutelle, d'autant plus délicate que le CHU de Nice est en situation de fort endettement. Néanmoins, 126 millions d'euros seraient déjà sécurisés pour ce plan d'investissement et il resterait 190 millions d'euros à financer sur 10 ans. Parmi les recettes sur lesquelles peut tabler le CHU, figure la vente du site de Saint-Roch à Nice pour installer le futur grand commissariat de police de la capitale azuréenne. Un site dont l'acquéreur ne sera autre que la ville.

* Centre hospitalier universitaire




Rémy Mario
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide