AccueilBTPLe BTP 05 en opération séduction pour susciter des vocations

Le BTP 05 en opération séduction pour susciter des vocations

Montrer concrètement ce que sont les métiers du BTP pour lutter contre le manque de main d'œuvre. C'est le pari de la Fédération des Hautes-Alpes qui a organisé une visite de chantier, en partenariat avec les acteurs de l'emploi et de l'insertion.
Le BTP 05 en opération séduction pour susciter des vocations
A. Baradat - Vincent Ariey, président de Ragoucy, fait découvrir à des demandeurs d'emploi le chantier de la résidence Les Toits de Charance.

BTPHautes-Alpes Publié le ,

Le 29 juin dernier, le chantier de la résidence Les Toits de Charance, en cours d'achèvement sur les hauteurs de Gap, a accueilli 80 demandeurs d'emploi et candidats à l'insertion professionnelle. L'initiative, inspirée de la journée des ''Coulisses du bâtiment'' destinée aux scolaires, a notamment été portée par la Fédération du BTP des Hautes-Alpes (FBTP 05)*.

Gap : Les Toits de Charance, 42 logements en accession sociale à la propriété

Une quarantaine de demandeurs d'emploi a été invité, l'espace d'une matinée, à découvrir les différents corps de métiers du bâtiment parmi lesquels ceux de plaquiste, électricien de chantier, plombier chauffagiste ou maçon pour le gros œuvre. « Attendre que les personnes tapent à notre porte ne suffit plus, a souligné Vincent Ariey, président de l'entreprise Ragoucy, en marge de la visite. Il faut convaincre différemment. Les personnes rencontrées ont toutes un potentiel et c'est à nous de provoquer chez elles le déclic afin que ce potentiel s'exprime dans nos entreprises. »

« Les liens avec Pôle emploi et le GEIQ BTP 05 sont essentiels. Il faut des passerelles entre une filière en manque et des personnes qui cherchent du travail. C'est une question de devoir de pourvoir les postes vacants. Il faut convaincre de l'attractivité des métiers de la filière en terme de rémunération mais aussi de bien-être », poursuit-il.

Le BTP, une filière qui recrute

Pour Claudine Brutinel, directrice de la Mission jeunes Hautes-Alpes, un déficit d'image pour les métiers du bâtiment et travaux publics persiste. « Ils les pensent pénibles et mal rémunérés », estime-t-elle. « Les jeunes ont besoin de concret et une visite comme celle-ci répond à leurs attentes dans ce contact direct avec les employeurs. »

L'insertion professionnelle, une des solutions aux difficultés de recrutement dans le BTP

Une vision partagée par Sandrine Jacob, directrice territoriale de Pôle emploi Alpes-de-Haute-Provence et Hautes-Alpes qui précise que « 5 000 personnes sont sans solution face à l'emploi dans le département. » « Il y a une méconnaissance de cette filière alors qu'elle recrute. Cette visite permet d'avoir une vision du spectre des métiers proposés et de leur diversité. Elle permet aussi aux demandeurs d'emploi d'obtenir des réponses concrètes sur les condition de travail, les horaires mais aussi les salaires. Le travail reste une reconnaissance sociale. »

* avec les entreprises Ragoucy, PNR, Alp'Medelec et Alpes Sanitherm et en partenariat avec Pôle emploi, le Groupement d'employeurs pour l'insertion et la qualification BTP 05 (GEIQ BTP 05), la Mission locale jeunes 05, l’Ecole de la deuxième chance, Hautes-Alpes Emploi Relais et les associations d'insertion professionnelle Le nez au vent, Les Environneurs et La Petite ourse.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 10 août 2022

Journal du10 août 2022

Journal du 03 août 2022

Journal du03 août 2022

Journal du 27 juillet 2022

Journal du27 juillet 2022

Journal du 20 juillet 2022

Journal du20 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?