Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Laure-Agnès Caradec : "Euromed 1 a transformé l'image de Marseille"

le - - Territoires

Laure-Agnès Caradec : "Euromed 1 a transformé l'image de Marseille"
L. Fillon - Laure-Agnés Caradec est la première femme président de l'EPAEM

Laure-Agnès Caradec, conseillère départementale et adjointe (LR) à l'urbanisme de la ville de Marseille est la première femme élue à la présidence de l'EPA Euroméditerranée (EPAEM). Tour d'horizon de ses ambitions et projets.

TPBM : Vous êtes la première femme à exercer la présidence de l’EPAEM*. Au bout de vingt ans, on a envie de dire : « enfin »...
Laure-Agnès Caradec : C’est un honneur. Car je n’étais pas candidate. C’est Martine Vassal, la présidente du conseil départemental qui m’a proposé le mandat dans la mesure où c’était au tour du département d’assurer la présidence d’Euroméditerranée après deux ans de gouvernance régionale. Cela dit, je ne débarque pas en terre inconnue : j’étais membre du conseil d’administration de l’EPAEM... Et en tant qu’adjointe à l’urbanisme de la ville, je suivais évidemment déjà de très près l’opération d’aménagement. J’aborde donc cette nouvelle mission avec enthousiasme, forte du soutien des représentants des collectivités, Jean-Claude Gaudin, Guy Teissier, et même Bernard Morel, le président sortant qui a voté pour moi...

Euroméditerranée vient de fêter son vingtième anniversaire. L’opération est au milieu du gué, avec la fin des chantiers de la première phase - le parc habité - et le début de l’aménagement de l’extension : les îlots Allar et XXL. Comment appréhendez-vous cette période charnière ?
Euromed I a transformé l’image de Marseille. La régénération a concerné toutes les composantes de la ville. L’opération a également doté Marseille du grand quartier d’affaires qui lui manquait. Cette première phase n’est pas totalement achevée : on doit terminer l’aménagement du parc habité et des quelques îlots qui n’ont pas été traités...

Dans les quartiers d’Euromed II, la population est en attente de changement. En tant qu’aménageur, nous devons veiller à être à la hauteur de ces attentes tout en gardant à l’esprit que l’urbanisme se joue sur le temps long. Pour éviter de générer des frustrations, il faut que la société civile et les acteurs économiques soient associés à toutes les étapes du processus. La co-construction est indispensable. Il faut être humble, ne pas hésiter à se questionner, à prendre en compte l’évolution des techniques qui modifie la manière de fabriquer la ville. N’oublions jamais que derrière l’aménagement urbain, il y a de l’humain.

(Photo F. D.)

Pour l’extension labellisée Ecocité, les choses sont quasiment écrites : il y a un plan guide élaboré par l’équipe de François Leclercq, une première Zac approuvée : la Zac Littorale. Eiffage a lancé les travaux de l’îlot démonstrateur Allar et nous venons de retenir Bouygues pour aménager l’îlot XXL autour du marché aux puces. La feuille de route est définie. Il s’agit de développer un quartier mixte de plus de 200.000 mètres carrés de surface de plancher mettant en oeuvre des process innovants. Mais nous en sommes au début de la réflexion : juste avant les fêtes, je suis allée rencontrer les propriétaires du marché pour étudier le devenir de ce site qui doit rester le poumon économique du quartier. L’ambition est de le réaménager en remettant à plat les règles d’hygiène, de sécurité, de stationnement... Tout en gardant son identité qui tourne autour de l’alimentaire et des antiquaires-brocanteurs. Autour du marché, Bouygues et le designer Ora-ïto proposent de déployer une démarche innovante mise en oeuvre aux Etats-Unis – les « makers » - avec des fablabs, des ateliers destinés aux artisans, aux spécialistes du numérique, aux designers...

*Etablissement public d'aménagement d'Euroméditerranée

Retrouvez l'intégralité de notre interview dans le numéro 1115 de TPBM du 3 février. Cliquez ici pour vous abonner.




William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer