Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

La Varappe conjugue profitabilité et intérêt général

Bouches-du-Rhône Publié le - - Economie

La Varappe conjugue profitabilité et intérêt général
J. Dukmedjian - Laurent Laïk, directeur général du groupe La Varappe.

Le groupe La Varappe est spécialisé depuis 1992 dans l'insertion de personnes éloignées de l'emploi. Structuré autour de pôles d'activité (industrie, environnement, intérim), le groupe aubagnais dirigé par Laurent Laïk démontre qu'intérêt général et profitabilité sont compatibles.

Si l'on se réfère au sens qu'en donne le dictionnaire, la varappe est l'« escalade de parois abruptes, de couloirs rocheux ». Une définition qui convient parfaitement à l'état d'esprit de Laurent Laïk, directeur général du groupe La Varappe. Lequel affirme qu'une « entreprise n'a pas vocation à recruter uniquement les premiers de cordée ». Avant d'ajouter que « nul n'est a priori inemployable ».

Lorsqu'il intègre La Varappe en 1997, la structure est encore associative et encadre dix personnes. Née cinq ans plus tôt, à l'initiative de la municipalité communiste d'Aubagne, son objectif est, déjà, de favoriser l'insertion de populations éloignées de l'emploi, dans le cadre de la requalification d'un quartier populaire de la ville. Vingt-et-un ans plus tard, si l'objectif de départ est inchangé, les moyens mis en œuvre pour y parvenir ont été démultipliés. Le groupe revendique désormais 45 M€ de chiffre d'affaires, 300 salariés permanents, 4 600 collaborateurs en incluant les personnes employées par ses agences d'intérim et 700 sorties du dispositif d'insertion via un emploi ou une formation en 2018.

C'est que La Varappe a entretemps changé de modèle juridique avec l'arrivée de son directeur général en 2007 et la création d'entreprises de droit privé - « l'indépendance financière se gagne en générant du profit », précise Laurent Laïk - sans varier de son « rôle social » et de sa mission d'intérêt général, « plutôt qu'une recherche de profits à court terme », qui constituent son ADN. Le groupe La Varappe est désormais structuré autour de plusieurs pôles : Homeblok (transformation de containers en logement), LVD Environnement (prestations de services dans les secteurs de la gestion des déchets, des espaces verts et de l'assainissement) et de travail temporaire, pour les publics engagés dans un parcours d'insertion professionnelle, Eureka, Interim'r et Interim'r santé.

« Donner du sens au travail »

L'ensemble représente 93 % du chiffre d'affaires consolidé du groupe. « Les 7 % restants sont issus de subventions publiques, via le financement de chantiers d'insertion », prend soin de préciser Laurent Laïk. « Mon ambition est de donner du sens au travail », affirme ce dernier. Pour ce faire, il conjugue « accession à un véritable travail permettant de vivre dignement, avec une qualification à la clef », et accompagnement social. « Nous vérifions en amont que la personne est apte à travailler et qu'elle en a la volonté. Si c'est le cas, nous identifions avec elle les éventuelles difficultés qu'elle rencontre : santé, logement, formation, intégration sociale… et nous l'accompagnons pour les résoudre », résume Laurent Laïk.

Une formation à la sécurité et aux métiers du groupe leur est aussi dispensée. Elle s'accompagne pour certains d'un socle de compétences (français, maths, informatique…) lorsqu'il leur fait défaut, « afin de les rendre autonomes ». « L'objectif est ensuite de sortir de la précarité » en leur proposant un emploi, dans une des filiales du groupe, « même si je précise à chacun : "Tu rentres chez nous pour en sortir le plus vite possible" », prévient Laurent Laïk.

Adhérent depuis peu à la Chambre régionale des entreprises de l'économie sociale et solidaire Provence-Alpes-Côte d'Azur (Cress Paca), le groupe La Varappe y voit, indique son dirigeant, « une opportunité de s'inspirer d'autres entreprises du secteur de l'ESS, désireuses elles aussi d'apporter une réponse sociétale et pas uniquement économique ».




Partenaires TPBM

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer