AccueilTerritoiresLa station des Orres accroît son offre d'hébergements

La station des Orres accroît son offre d'hébergements

En étoffant son offre d'activités, avec l'implantation future de la station expérientielle, Les Orres prévoient l'émergence de nombreux nouveaux lits chauds.
La station des Orres accroît son offre d'hébergements
Maryline Chevalier - Les travaux de la résidence HLM Le Lombard seront réalisés par APPI.

TerritoiresHautes-Alpes Publié le ,

La station des Orres compte près de 15 900 lits dont 9 000 marchands. Le projet de station expérientielle, qui doit émerger en 2023, va attirer de nouveaux visiteurs qu'il conviendra de loger. Les Orres entend donc accroître son parc immobilier de loisirs.

A quoi ressemblera la station expérientielle des Orres ?

A Bois Méan, à la place du parking actuel, sera construit un parking enterré de 425 places sur trois niveaux, livré en 2023. Au-dessus, une résidence de tourisme de 550 lits doit voir le jour l'année suivante. Pour pérenniser le modèle économique, « éviter les périls qu'on a connus par le passé », pour reprendre les termes du maire Pierre Vollaire, et garantir les lits chauds, une foncière va être constituée, impliquant l'exploitant du domaine, la Semlore (société d'économie mixte associant les communes des Orres et d'Embrun et la Caisse des dépôts), le constructeur-promoteur Alpes Provence Promotion Immobilière (société dirigée par Nicolas Chabrand, président du BTP 05) et la Caisse des dépôts. La résidence sera exploitée par Odalys. A 1650, un hostel (auberge de jeunesse pour tous nouvelle génération) de deux fois 200 lits est à l'étude pour 2023. « Il profitera de la présence du pôle sport et innovation, l'une des composantes de la station expérientielle », ajoute le maire. 

Rénovation des stations de montagne

En parallèle, la station a candidaté à l'appel à manifestation d'intérêt « Rénovation des stations de montagne » pour « ramener 500 lits dans la boucle lits chauds ». Elle mène d'ailleurs depuis plusieurs années un programme de rénovation de l'immobilier de loisirs dans le cadre de programmes pilotes interministériels et a instauré un espace propriétaire. Sans compter la naissance récente du domaine du Loup blanc, composé de chalets haut de gamme, 15 nouvelles constructions à Pramouton, les hébergements insolites d'Alpin d'Hôme et bientôt un projet de cabanes perchées à 1650.

Pour la population permanente cette fois, fin 2022 verra la livraison de 26 logements de l'Office public HLM au sein de la résidence Le Lombard, à 1600 mètres d'altitude. « Le permis de construire est en cours d'instruction », précise Marie-Jeanne Pastor, la directrice générale de l'OPH 05. Le bailleur social va acheter le bâtiment en Vefa (vente en état futur d'achèvement) au constructeur-promoteur Alpes Provence Promotion Immobilière. Maryline Chevalier est l'architecte de ce projet. Sont également intervenus les bureaux d'études ESTER pour la structure et CET pour les fluides.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?