AccueilUrbanismeLa SPL Grand Avignon Aménagement se lance avec deux projets d'envergure

La SPL Grand Avignon Aménagement se lance avec deux projets d'envergure

La nouvelle SPL (Société publique locale) Grand Avignon Aménagement entre en phase opérationnelle avec la conduite de deux projets d’importance : Avignon Confluences et l’écoquartier Joly-Jean.
Avenue de la gare, un immeuble de 6 000 m2 servira de signal architectural en entrée de zone.
Bart x Patriarche - Avenue de la gare, un immeuble de 6 000 m2 servira de signal architectural en entrée de zone.

UrbanismeVaucluse Publié le ,

Créée en mars 2021, la SPL (Société publique locale) Grand Avignon Aménagement est officiellement lancée. Propriété à parité de la mairie d'Avignon et de l'agglomération du Grand Avignon, cet « outil d'aménagement et de construction souple et réactif » aura la charge de deux grands programmes d'aménagement : Avignon Confluences et l’écoquartier Joly-Jean.

Premier gros dossier : la reprise du quartier de la gare TGV. Les collectivités possèdent la maîtrise foncière des ZAC Courtine IV et TGV de 27,1 ha, situées devant l’emprise de la gare, avec deux périmètres pour des extensions futures (à l’ouest, sur 31,2 ha, la zone de Gigognan, et à l’est, sur 33,8 ha, la zone des Crillones).

La SPL reprend le plan d’aménagement dessiné en 2018 par Joan Busquets. L’architecte-urbaniste catalan avait conceptualisé 16 macro-lots, accueillant chacun une micro-ville, irrigués par un grand boulevard allant de la gare à la rocade, qui rejoindra à long terme les remparts du centre historique. Les deux collectivités comptent développer 160 000 m2 de surface de plancher sur 15 ans sur Courtine IV-TGV.

Gare TGV d'Avignon

Le plan de la ZAC Courtine IV. (Crédit : D.R.)

Sur Courtine IV, Florence Verne-Rey, directrice de la SPL, lancera fin juin un appel à projets pour la réalisation d’un macro-lot démonstrateur de 40 000 à 50 000 m2 sur 4 ha au nord-ouest de la gare. Les projets ainsi que la solidité technique et financière des candidats à porter leurs engagements jusqu’à terme seront analysés. L’équipe pluridisciplinaire retenue au premier trimestre 2023 rassemblera un pool d’architectes, constructeurs, promoteurs, urbanistes, paysagistes... Les deux collectivités attendent un ensemble de bureaux et de 100 logements.

Avignon : lancement d'un appel à projet de 14 000 m2, quartier Courtine-Confluence

Toujours sur Courtine IV, la CAF finalise, avenue de la gare, le regroupement de plusieurs de ses services dans un immeuble qui accueillera 300 collaborateurs début 2023. De l’autre côté de l’avenue, l’appel à projets lancé en décembre par le Grand Avignon porte ses fruits. Un terrain dans un ilot pour partie construit accueillera un immeuble de 6 000 m2 de surface de plancher, réalisé par Bart x Patriarche avec pour mission de servir de signal architectural en entrée de zone. Ce bâtiment, irrigué par des coursives extérieures, accueillera, sur cinq niveaux, des bureaux, des services notamment de restauration pour donner de la vie au quartier, un espace de coliving avec des parties privatives et partagées ou un rooftop avec vue imprenable sur le Palais des papes. L’imminence du dépôt de permis de construire permet d’envisager un début des travaux l’année prochaine.

L’opéra confluence, structure à l’origine éphémère en bardage métallique utilisée le temps des travaux de l’opéra d’Avignon dans l’intra-muros, devrait être conservé par les collectivités locales qui avaient cherché à le céder. Cet édifice occupera le début du terre-plein central du futur boulevard face à la gare dessiné par Joan Busquets.

Ecoquartier Joly-Jean

Les élus confient un autre grand chantier à la SPL sur 13 ans : l’aménagement des 42 ha de l’écoquartier Joly-Jean. Cet espace situé entre la rocade au nord, le centre commercial Cap Sud à l’est, la ceinture verte au sud et l’avenue de la Cabrière à l’ouest accueille déjà le chantier d’une école exemplaire opérationnelle à la rentrée scolaire 2024 (14 M€ d’investissements). Le site devrait accueillir 100 000 m2 de surface de plancher dans des immeubles BDM (Bâtiments durables méditerranéens). Déjà, Eiffage réalise un programme de construction baptisé "Oxygène" de 150 logements (63 d’une résidence intergénérationnelle, 30 en accession sociale, 47 en accession et 10 maisons) livrés en septembre. Un autre promoteur, Primosud attend le retour de l’instruction du permis de construire d'un programme résidentiel. La SPL aménagera sur un axe est-ouest un espace paysager de 15 ha sur le clos de Murette intégré dans l’ambitieux schéma de liaisons douces de la ville.

La maire d'Avignon, Cécile Helle, et Joël Guin, président du Grand Avignon. (Crédit : E. Brugvin)

Avignon : l’école Joly-Jean, futur établissement durable au sein d’un écoquartier

Cécile Helle, maire d'Avignon, souligne que la Société d'économie mixte (SEM) Citadis, jusque-là chargée de Courtine, conserve l’aménagement d’Agroparc débuté en 1986. Elle rappelle que le capital de la SPL reste ouvert à toutes les communes de l’agglomération. Joël Guin, président du Grand Avignon, précise que la nouvelle SPL procèdera à des recrutements au fur et à mesure de ses besoins de développement. Les élus prévoient, sur le long terme, 44 M€ d’aménagement publics sur Joly-Jean et 55 M€ sur Avignon Confluences avec pour ambition « de construire la ville de demain ».

Carte interactive | La Ville d'Avignon finalise son plan d'aménagement des itinéraires cyclables

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 novembre 2022

Journal du30 novembre 2022

Journal du 23 novembre 2022

Journal du23 novembre 2022

Journal du 16 novembre 2022

Journal du16 novembre 2022

Journal du 09 novembre 2022

Journal du09 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?