AccueilTerritoiresLa Soleam se déploie à Salon et Roquefort-la-Bédoule

La Soleam se déploie à Salon et Roquefort-la-Bédoule

Alors que son champ d’action dans le centre-ville de Marseille est obéré par la mise en place de la SPLA-IN, la Soleam se déploie à Salon-de-Provence et Roquefort-la-Bédoule.
La Soleam se déploie à Salon et Roquefort-la-Bédoule
Logirem - En instance de signature, la convention du NPNRU des Canourgues représente un investissement global de 137 millions d’euros HT sur huit ans (2021-2028).

TerritoiresBouches-du-Rhône Publié le ,

La Société locale d’équipement et d’aménagement de l’aire métropolitaine (Soleam) élargit son champ d’action. Bras aménageur de l’ex-communauté urbaine Marseille-Provence-Métropole, la société publique locale (SPL*) basée sur la Canebière vient de voir deux nouvelles communes entrer à son capital** : les villes de Roquefort-la-Bédoule et de Salon-de-Provence.

En action sur les Canourgues

La ville de Salon-de-Provence (45 000 habitants) vient d’acquérir auprès de la métropole Aix-Marseille-Provence 106 actions de la SPL (montant : 10 600 euros, soit 0,2 % du capital) pour lui confier une mission d’aménagement des espaces publics des Canourgues (80 ha), quartier prioritaire de la ville (QPV) théâtre d’un programme de renouvellement urbain sous la houlette de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru). Notifié début octobre, le mandat d’une durée de quinze ans se monte à 25,2 millions d’euros TTC, une dépense prise en charge par la ville (43,12 %) et la Métropole Aix-Marseille-Provence (56,88 %). Cette enveloppe inclut à la fois les études et le pilotage des travaux appelés à régénérer ce quartier d’habitat populaire (créations de voiries, cheminements doux, espaces verts, aménagements transitoires, équipements « territoire intelligent », etc).

Salon-de-Provence : Logirem aux petits soins pour les Canourgues

En instance de signature, la convention du NPNRU des Canourgues représente un investissement global de 137 millions d’euros HT sur huit ans (2021-2028). Cette cure de jouvence mixera rénovation lourde et démolition-reconstruction des quelque 1 450 logements sociaux du quartier gérés par trois organismes : les ESH Logirem et Unicil et l’Oph 13 Habitat.

Au début 2021, l’office HLM départemental, présidé par Lionel Royer-Perreaut, l’élu marseillais qui est également à la tête de la Soleam, a procédé à la démolition de la résidence Saint-Norbert, ensemble de 198 logements des années 60. Au titre du NPNRU, la Métropole AMP est pilote du projet global et maître d’ouvrage sur les études et la conduite de projet, les opérations d’aménagement d’ensemble et les équipements publics de proximité (montant de l’engagement : 31,6 M€ TTC). La Ville de Salon de son côté prend en charge la réalisation des équipements publics quand les bailleurs sociaux s’occupent de la réhabilitation et de la (re)construction de l’offre résidentielle (montant de l’engagement : 12,7 M€ TTC).

Vidéo | 13 Habitat démolit le Saint-Norbert à Salon-de-Provence

Un nouveau groupe scolaire à Roquefort-la-Bédoule

La commune de Roquefort-la-Bédoule (5 500 habitants), de son côté, a racheté les parts de la commune de Cassis dans la SPL (106 actions pour 10 600 euros, soit 0,2 % du capital). La commune de l’est marseillais va confier à la Soleam le pilotage du projet de construction d’un nouveau groupe scolaire. 

Un champ public fortement concurrentiel

Cette ouverture du spectre d’activité de la Soleam hors de son fief marseillais constitue un début de réponse aux inquiétudes soulevées par la Chambre régionale des comptes (CRC). Dans un rapport d’observations définitives publié au début 2021, la CRC s’interrogeait sur le devenir de la société, appelant à une clarification des rôles avec la nouvelle société publique locale d’aménagement d’intérêt national (SPLA-IN), le nouveau bras armé mis en place par la Métropole, l’Etat et la Ville pour prendre en main le projet partenarial d’aménagement (PPA), l’immense chantier de résorption de l’habitat dégradé dans le centre-ville de Marseille. Une mission qui recoupe en grande partie la concession sur le Grand centre-ville confiée à la Soleam par la métropole sur le même territoire (concession dont l’échéance est fixée en 2025). « Une clarification des rôles des deux structures sur un territoire métropolitain où agissent d’ailleurs plusieurs autres sociétés publiques d’aménagement, apparait indispensable et implique une réflexion sur le devenir même de la Soleam », relevaient les magistrats de la CRC.

Marseille : l'an II de la lutte contre l'habitat indigne

* Seules les collectivités territoriales peuvent être actionnaires d’une SPL. EIles sont alors censées exercer sur ces sociétés un contrôle analogue à celui exercé sur leurs propres services, ce qui permet de qualifier leur relation de quasi régie ou de « in house ». Si tel est le cas, elles peuvent alors contracter librement avec celles-ci, sans mise en concurrence préalable.

** Le capital de la Soleam se monte à 5 M€. Au 1er janvier 2021, ses actionnaires étaient la Métropole AMP (79,2 %), la Ville de Marseille (20 %) et les communes de Cassis (0,2 %), Gémenos (0,2 %), La Ciotat (0,2 %) et Aubagne (0,2 %).

Une SPL créée en 2010

La Soleam a été créée en 2010 par les communes de Marseille, Cassis, Gémenos et Tarascon. La Soleam a absorbé en 2013 la société d’économie mixte « Marseille Aménagement » dont elle a repris l’ensemble des opérations. La société a été titulaire de vingt concessions depuis sa création. La grande majorité d’entre elles (14) ont été reprises lors de la fusion avec Marseille Aménagement. Les six autres ont été confiées directement à la Soleam par ses actionnaires. Parmi celles-ci, l’opération dite « Grand centre-ville » de Marseille, est la plus importante

La Soleam est sollicitée par ses actionnaires pour la réalisation de missions d’assistance à maitrise d’ouvrage (AMO), de mandats d’études ou de travaux ou de concessions d’aménagement (Zac Vallon Régny, Hauts de Sainte-Marthe, La Capelette, Château Gombert, etc). Cette dernière activité représente l’essentiel de ses recettes.

 

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?