AccueilTerritoiresLa Seyne : le voile se lève sur le futur centre de séminaires de l'institut Michel Pacha

La Seyne : le voile se lève sur le futur centre de séminaires de l'institut Michel Pacha

La création d'un centre international de séminaires à l'institut Michel Pacha à la Seyne-sur-Mer avance. A l’occasion du colloque "La Méditerranée demain", le projet a 6 millions d'euros a été présenté à la villa Tamaris.
Les détails du futur centre de séminaire au sein du centre Michel Pacha ont été dévoilés lors d'une colloque.
D. R. - Les détails du futur centre de séminaire au sein du centre Michel Pacha ont été dévoilés lors d'une colloque.

TerritoiresVar Publié le , Olivier Stephan

On en sait plus sur le futur centre de séminaires de l'institut Michel Pacha, à la Seyne-sur-Mer. En effet, l’Université Claude Bernard Lyon 1 travaille depuis 2008, en partenariat avec la Ville de La Seyne, la Métropole Toulon Provence Méditerranée, le Département du Var, la Région Sud et l’Université de Toulon, à la création d’un projet d’envergure pour le territoire : un centre international de séminaires qui s'installerait au sein de l'institut Michel Pacha. A l’occasion du colloque "La Méditerranée demain", le projet a été présenté à la villa Tamaris.

Un centre ouvert vers la ville

A cette occasion, Frédéric Fleury, président de l’Université Claude Bernard Lyon 1, a dévoilé la mise en œuvre d’un “ grand projet à vocation scientifique et pédagogique ”. “ Ce sera un amphithéâtre de très grande qualité numérique qui permettra à des centaines de scientifiques de toute l’Europe de se connecter à des congrès réunissant plusieurs milliers de personnes partout dans le monde. Le site hébergera également des start-up travaillant sur des projets innovants. Le centre sera également ouvert sur la ville et son territoire " a-t-il annoncé.

La Seyne-sur-Mer dévoile la future corniche Tamaris

Livraison en 2025 ou 2026

Si le projet devrait voir le jour début 2026 ou au mieux fin 2025, ce n’est pas sans une phase de travaux d’envergure. Le propriétaire a ainsi annoncé que cinq candidats avaient déjà été retenus durant un concours de maîtrise d’ouvrage. " Nous espérons voir de l’originalité dans les prochaines propositions qui nous parviendront, poursuit David Tine, directeur du patrimoine de l’Université de Lyon. Ce que nous savons d’ores et déjà, c’est que le bâtiment principal accueillera des salles de réunion, des bureaux et des espaces de convivialité. Le bâtiment Perez, à côté, sera détruit puis reconstruit pour y aménager un lieu de restauration et d’hébergement ainsi que l’amphithéâtre ".

Un budget de 6 millions d'euros

Afin de réaliser l’intégralité des travaux, 6 millions d’euros devront être déboursés. La moitié sera financée par l’Université de Lyon 1 tandis que l’autre partie sera apportée par les collectivités (1,2 million par la Région, 900 000 € par la métropole TPM, et 900 000 € par le Département du Var). Accompagnée de François de Canson, conseiller régional Sud PACA en charge du développement économique, Nathalie Bicais, maire de La Seyne, a souhaité que le bâtiment soit “ ouvert le plus possible à la population locale via l’organisation d’activités et de manifestations avec des scientifiques ".

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 novembre 2022

Journal du23 novembre 2022

Journal du 16 novembre 2022

Journal du16 novembre 2022

Journal du 09 novembre 2022

Journal du09 novembre 2022

Journal du 03 novembre 2022

Journal du03 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?