AccueilBTPLa Seyne : cap sur 2016 pour le nouveau terminal croisières

La Seyne : cap sur 2016 pour le nouveau terminal croisières

La CCI du Var, gestionnaire de l'exploitation des ports de la rade de Toulon, organisait récemment la pose de la première pierre du nouveau terminal croisières de La Seyne.
La Seyne : cap sur 2016 pour le nouveau terminal croisières
O. Réal - D'ici 2018, 15 millions d'euros seronr dédiés aux terminaux de croisière de Toulon et de la Seyne

BTPVar Publié le ,

Alors que la rade de Toulon/La Seyne enregistre dans ses ports (2 terminaux et 4 postes à quai) une croissance de quelque 315%* depuis le lancement en 2008 du « Var ProvenceCruise Club » (à l’initiative de la CCI et du Département du Var), la Chambre, concessionnaire des installations, mise sur leur modernisation afin d’accompagner - booster - cette croissance. Plus de 3 millions d’euros ont ainsi été investis de 2012 à 2014, et 15 millions d’euros d’ici 2018 seront dédiés aux terminaux croisières de Toulon et de La Seyne (5 millions), mais aussi aux ports de plaisance (10 millions).

Dans ce contexte, afin de répondre aux critères d’embarquements en tête de ligne et d’optimiser l’accueil des passagers, membres d’équipage et navires en escale, la réalisation du terminal de La Seyne vient d’être lancée par la Chambre, pour une mise en service prévue au premier semestre 2016. Un aménagement de qualité, afin de donner « envie aux croisiéristes de descendre sur les quais », a notamment commenté le président de la CCI,JacquesBianchi, lors de la pose de la première pierre.

Le maire de La Seyne, Marc Vuillemot, et sa première adjointe, RaphaëleLeguen, ont accompagné leurs remerciements d’une grande satisfaction au regard de « l’effet domino provoqué par ces développements au bénéfice de tout le territoire », c’est-à-dire à l’échelle de la rade et de l’Agglomération. « Lorsque l’on met pied à terre dans le cadre d’une croisière on a envie de beau », a souligné pour sa part LaurenceCananzi, présidente de la commission tourisme à la CCI, précisant que l’entente cordiale avec la ville permet des projets cohérents comme celui-ci.

Enfin, le directeur des ports au sein de la Chambre consulaire varoise,JérômeGiraud, s’est félicité de cette future installation « au niveau de ce que nous sommes et de ce que nous voulons être ». A savoir « 600 m2 de lieu agréable pour ceux qui vont travailler et ceux qui vont passer… ». En attendant, les travaux, placés sous la conduite d’aménagement déléguée de VAD, devront être réalisés tout en permettant au terminal actuel de continuer à fonctionner avec des bateaux en escale.

* Malgré cette augmentation exponentielle depuis 2008, le trafic croisières est en baisse sur les ports de la rade de Toulon de 17% sur la période 2013-2015 (230 000 passagers attendus cette année pour 119 escales), compensée en termes de retombées par la montée en gamme de clientèle grâce à l’arrivée de nouveaux navires. L’année 2016 semble repartie vers la croissance avec une perspective de 144 escales et 300 000 passagers (+ 30%). Les retombées en question sont estimées actuellement à plus de 8 millions d’euros annuellement injectés dans l’économie locale

Plus d'infos sur le terminal de La Seyne dans le numéro 1092 de TPBM (du 26/08/2015)

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?