Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

La Safer Paca lance un outil numérique pour recenser les friches agricoles

Publié le - - Territoires

La Safer Paca lance un outil numérique pour recenser les friches agricoles
J. Dukmedjian - Entre 100 000 et 300 000 hectares de terres agricoles seraient en friche en Paca.

La Safer Paca ambitionne de réaliser une cartographie exhaustive des terres agricoles inexploitées de la région, via Open Friche Map, une appli collaborative. L'objectif est à terme, la remise en valeur de ces parcelles, dans un contexte d'artificialisation des sols, sous l'effet de l'étalement urbain.

Entre 100 000 et 300 000 hectares de terres agricoles seraient en friche en Paca. Ces chiffres alarmants, à mettre en rapport avec les 800 000 ha de surface agricole utile (SAU) que compte la région, ont amené la Safer Paca (Société d'aménagement foncier et d'établissement rural) à faire de la reconquête des friches agricoles une de ses priorités. D'autant que cette problématique s'ajoute à celle de l'artificialisation des sols, conséquence de la pression foncière et de l'étalement du tissu urbain, particulièrement important sur notre territoire. Le lancement d'Open Friche Map, une application collaborative permettant de recenser les terres agricoles inexploitées, constitue une première étape dans l'inventaire de ces parcelles dont la localisation n'est à ce jour toujours pas connue avec précision. Avec cette application, conçue sur le modèle d'Open Street Map et destinée aux acteurs du monde agricole comme au grand public, la Safer Paca ambitionne de « redynamiser ces espaces et redonner de la valeur à des terres à potentiel », explique Max Lefèvre, son directeur général délégué.

Outre la remise en exploitation de ces parcelles cultivables, l'enjeu est aussi le « maintien de paysages de qualité ».

« Les friches génèrent des occupations illicites (implantation de cabanons, dépôts sauvages d'ordures…) et contribuent au mitage des terres agricoles », note Max Lefèvre. « Elles sont aussi à l'origine de départ de feu en pied de massifs », selon ce dernier, « et favorisent la propagation de maladies végétales comme la flavescence dorée, à l'origine de pertes de récoltes importantes dans le vignoble ».

Un outil au service des collectivités locales

L'ambition d'Open Friche Map est enfin de d'aider les chambres d'agriculture et les collectivités locales, en particulier les communautés de communes, à affiner les inventaires des friches agricoles que chacune d'elles réalisent périodiquement. « Notre objectif est d'en réaliser une cartographie exhaustive afin d'amener les responsables des chambres d'agriculture à s'emparer de cet enjeu majeur pour la profession », précise le directeur général délégué de la Safer Paca.

Le recensement des friches et leur remise en valeur représente en effet un budget conséquent pour les collectivités, estimé par la société à 50 euros/ha détecté. Disponible sur Android et prochainement pour les smartphones et tablettes Apple, Open Friche Map permettrai de réduire ces coûts en s'appuyant sur un travail collaboratif : l'utilisateur de l'appli est en effet invité à relever les coordonnées GPS de la parcelle en friche, la catégoriser (terre, pré, verger, vigne…) et même d'y ajouter une photo. Les données recueillies sont ensuite envoyées automatiquement vers les bases de données de la Safer Paca puis réinjectées, après traitement et validation, sur un portail cartographique de type web SIG disponible sur le site de l'opérateur foncier.




Julien Dukmedjian
Journaliste

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer