AccueilEconomieLa Roche-des-Arnauds : Jérôme Chevalier ouvre un atelier de découpe laser

La Roche-des-Arnauds : Jérôme Chevalier ouvre un atelier de découpe laser

En créant Thermolaser, l'entrepreneur complète sa palette d'offres gravitant autour de sa métallerie. L'unité de découpe laser de 1 000 m² ouvrira en janvier, dans la ZA des Iscles de La Roche-des-Arnauds.
Thermolaser ouvrira en janvier. En attendant, les collaborateurs se forment.
M.-F. Sarrazin - Thermolaser ouvrira en janvier. En attendant, les collaborateurs se forment.

EconomieHautes-Alpes Publié le ,

Jérôme Chevalier s'apprête à franchir un pas de plus vers l'autonomie. L'entrepreneur, à la tête de trois entités, va en ouvrir une quatrième en janvier, Thermolaser, toujours en lien avec sa métallerie familiale. Cet atelier de découpe laser de 1 000 m2 prendra ses quartiers dans la zone d'activités des Iscles, à La Roche-des-Arnauds, et emploiera cinq personnes.

La Métallerie Chevalier, née à Gap en 1973, s'est installée à La Roche-des-Arnauds en 2007, pour pouvoir atteindre la croissance qu'on lui connaît aujourd'hui : une cinquantaine de salariés et 9,5 M€ de chiffre d'affaires. En 2013, Jérôme Chevalier ouvre juste en face Thermolaqualp, une unité de thermolaquage spécialisée dans le revêtement protecteur et décoratif des aciers, qui travaille à 50 % pour la métallerie et à 50 % pour d'autres entreprises du BTP et des industriels. En 2018, l'enfant de Manteyer reprend la Miroiterie gapençaise et la rapatrie à La Roche-des-Arnauds en 2022 dans un bâtiment flambant neuf de 1 500 m2. Thermolaser lui fait face. Ces deux investissements récents ont coûté 2,5 M€ chacun et ont pu bénéficier de l'aide du plan France relance pour la miroiterie et du Feder pour l'atelier de découpe laser.

Pourquoi cet atelier de découpe laser ? « Pour gagner en autonomie, car jusqu'à présent, nous sous-traitions cette partie dans le Sud, pour s'affranchir des coûts de transport (10 %), et pour participer au développement de la métallerie », répond Jérôme Chevalier. Il sera tout de même contraint de continuer à sous-traiter ce poste pour les grosses sections.

Hautes-Alpes : le BTP 05 anticipe les enjeux de demain

La politique de la différenciation

Développer tout une gamme d'activités complémentaires à la métallerie lui ouvre de belles perspectives et constitue sa force. « Thermolaser ne viendra pas concurrencer les autres découpeurs dans la mesure où nous proposerons un produit fini : des ouvrages que l'on va venir découper, plier, mécano-souder et thermolaquer. »

L'entrepreneur est toujours en quête de différenciation, adepte de la politique du pas de côté. Avant de racheter la Miroiterie gapençaise et de se lancer dans ce secteur où « la présence industrielle est très forte », il avait déjà beaucoup réfléchi. La Miroiterie répond à des cahiers des charges qui sortent des standards :

« Nous ne nous positionnons pas sur des chantiers à 300 fenêtres ou pour des villas basiques. En revanche, nous pouvons pleinement exercer notre savoir-faire sur les villas aux menuiseries de belle hauteur, sur les surfaces commerciales ou de bureaux. Les industriels savent faire des fenêtres mais sont limités par rapport aux modes de fixation : nous, nous pouvons nous fixer sur du bois, du métal, nous nous adaptons plus facilement. »

Yvan Chaix : « Même peu nombreuses, nos industries sont parmi les plus performantes dans leur domaine »

L'atelier de découpe laser inauguré en 2023

En demandant à Jérôme Chevalier de prendre la relève, les anciens gérants de la Miroiterie, les Joubert, voulaient s'assurer de la pérennité de leur entreprise. L'entrepreneur l'a non seulement confortée, mais aussi développée, capable de réaliser de gros chantiers. « Quand je l'ai reprise, elle comptait huit salariés ; aujourd'hui, elle emploie 25 collaborateurs. » Quant au chiffre d'affaires, il est passé de 800 000 € à 4,5 M€.

Ces deux nouvelles implantations à La Roche-des-Arnauds seront inaugurées en 2023, qui marque aussi les 50 ans de la Métallerie Chevalier et les dix ans de Thermolaqualp.

Retrouvez le portrait complet de la Métallerie Chevalier dans un prochain numéro de TPBM.
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 février 2023

Journal du01 février 2023

Journal du 25 janvier 2023

Journal du25 janvier 2023

Journal du 18 janvier 2023

Journal du18 janvier 2023

Journal du 11 janvier 2023

Journal du11 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?