Fermer la publicité

La Région se mobilise pour empêcher « une catastrophe économique »

le - - Territoires

La Région se mobilise pour empêcher « une catastrophe économique »
D. R - C'est par une conférence de presse par téléphone que Renaud Muselier a présenté son plan de relance et de solidarité.

Lors d'une conférence de presse par téléphone organisée ce 30 mars, Renaud Muselier a détaillé le plan d'urgence de 227,5 millions que va déployer la Région dans les prochains jours. Il y est aussi question d'un vaste programme de relance de 1,2 milliard d'aides pour les collectivités, les infrastructures et les entreprises.

« Ne pas rajouter à la catastrophe sanitaire une catastrophe économique ». C'est avec cet objectif que Renaud Muselier, le Président de la Région Paca a présenté ce 30 mars son plan de solidarité et de relance « d'une très grande ampleur ». Il est constitué d'une aide d'urgence pour les secteurs sanitaires et économiques de 227,5 millions d'euros pour accompagner celui mis en place par l'Etat. Un vaste plan de relance de 1,2 milliard d'euros est aussi dans les cartons et devra être précisé et voté par les élus quand ce sera possible. Il reprend des budgets déjà votés et des moyens supplémentaires. Il s'agit de sommes que la Région va mobiliser « en faisant des arbitrages budgétaires ». A ce stade, il n'a pas été possible de savoir le montant exact des enveloppes débloquées en urgence pour ce plan de relance. On ne sait pas non plus quels seront les arbitrages budgétaires. Renaud Muselier a surtout voulu rassurer en soulignant que « tout ce qui a déjà été voté en budget sera réalisé ». Ces lignes passeront en budget d'investissement et la Région devrait, avec l'accord du Gouvernement, pouvoir s'affranchir des règles qui imposent de présenter des budgets équilibrés. Ce plan fait la différence entre la nécessité de répondre à l'urgence et celle de préparer la relance. Il compte aussi un volet sanitaire que nous n'aborderons pas ici.

Pour les entreprises

« La Région a décidé de participer au Plan de Solidarité National lancé par l'Etat à hauteur de 18 millions d'euros » a annoncé Renaud Muselier. « Ce plan est renouvelable dès le mois d'Avril selon l'évolution de la situation ». Il se décompose en deux volets : un premier « de 1 500 euros pour les Très Petites Entreprises et les indépendants ; un deuxième de 2 000 euros, avec une co-instruction Etat/Région des dossiers supérieurs ». « La Région va aussi apporter 47 millions d'euros en aides directes pour soutenir toutes les entreprises » explique Renaud Muselier.

Pour déposer le dossier, les chefs d'entreprise pourront s'adresser au guichet unique par téléphone 0 805 805 145, et par mail à l'adresse : guichetmonfinancement@maregionsud.fr.

« La Région s'engage de maintenir les délais de paiement sous 21 jours, sous réserve de l'impact du délai de transmission des pièces justificatives dû au télétravail. Il a aussi été supprimé les pénalités de retard pour les entreprises touchées par la crise du Covid-19, dans le cadre des marchés passés avec la Région Sud » a précisé Renaud Muselier.

Aider les collectivités

La Région entend apporter 10 millions supplémentaires d'aides aux collectivités, soit un budget total de 88 millions d'euros. Le soutien aux communes sera de 25 millions d'euros sanctuarisés et de 10 millions supplémentaires. Les intercommunalités et métropoles seront soutenues dans leurs projets avec une enveloppe de 53 millions. « Les projets pourront être réévalués », a annoncé Renaud Muselier.

Grands travaux et chantiers

Le président Muselier entend confirmer un certain nombre d'investissements et a rappelé qu'il y aurait 50 millions « pour moderniser le service public d'éducation dans les lycées », ou développer le numérique et les infrastructures. Les transports en communs ne sont pas oubliés avec une enveloppe annoncée comme nouvelle de « 762 M€ programmés en achat de trains, acquisitions de cars » et surtout « un plan de modernisation des infrastructures » avec SNCF Réseau. Renaud Muselier parle aussi de « 100 M€ investis par la Région pour contribuer au programme Autoroute du quotidien ». Renaud Muselier a appelé à la reprise des chantiers, si « les entreprises peuvent faire respecter à leurs ouvriers les gestes barrières ». Il a reconnu que cela n'était pas simple et qu'il y avait le problème des masques qui font défaut.

Industrie

La Région « entend aussi accompagner la relance des entreprises avec un objectif de relocalisation industrielle » qui a été annoncé à 17 millions, à travers la création d'un fonds de participation stratégique.

Tourisme

Une somme de 2,6 millions d'euros va être débloquée pour aider à « relancer l'industrie touristique » si importante dans la région. Le travail va se faire avec « Atout France, le Comité régional de tourisme et les partenaires associés, en lien étroit avec les professionnels ».

Les détails de ce plan décidé dans l'urgence et surtout de sa mise en application seront présentés dans les prochains jours et semaines. Renaud Muselier a surtout voulu faire passer le message que la Région est mobilisée et ne baisse pas les bras.




Frédéric DELMONTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer