AccueilEconomieLa recherche clinique se refait une santé à Toulon

La recherche clinique se refait une santé à Toulon

La Délégation à la recherche clinique et à l’innovation du Groupement hospitalier de territoire du Var vient d’inaugurer ses nouveaux locaux au cœur de l’Hôpital Sainte Musse, à Toulon. Une concrétisation d’années d’engagement.
Jean-Philippe Suppini, délégué général de la DRCI.
O. Réal - Jean-Philippe Suppini, délégué général de la DRCI.

EconomieVar Publié le ,

Il y avait une certaine émotion et beaucoup de fierté le 9 décembre dernier dans les locaux refaits à neuf de la Délégation à la recherche clinique et à l’innovation (DRCI) du Centre hospitalier intercommunal de Toulon - La Seyne (CHITS), dans le cadre du Groupement hospitalier de territoire (GHT). Lequel regroupe à l’échelle du Var, aux côtés du CHITS, les établissements publics de Draguignan, Pierrefeu, Saint-Tropez, Saint-Raphaël, Brignoles, du Luc et de Hyères. En outre, la DRCI s’appuie sur une collaboration historique et unique civilo-militaire avec l’Hôpital d’instruction des armées Saint-Anne de Toulon, et ce dès la première unité locale de recherche clinique créée au milieu des années 2000. Les deux établissements toulonnais et l’Hôpital Bonnet de Fréjus/Saint-Raphaël constituant les trois sites principaux de la Délégation.

Situés dans les anciens bureaux de la trésorerie, au rez-de-chaussée du bâtiment tertiaire de l’Hôpital Sainte Musse, la DCRI occupe près de 400 m2 dont la rénovation et le nouvel aménagement ont nécessité quelque 250 000 euros d’investissement. Trente-cinq postes de travail, des bureaux dédiés aux chefs de projets, des salles de réunion et de visioconférence permettent aux professionnels de la recherche de se réunir en un même lieu, de se concerter et de se concentrer sur les avancées biomédicales d’aujourd’hui et de demain.

Point de départ

Au-delà d’une reconnaissance appréciée par tous, l’obtention de telles conditions d’exercice de leur activité majeure dans le domaine de la santé est une bonne nouvelle pour le développement de la recherche clinique et de l’innovation, mais aussi de la formation, a notamment souligné le docteur Antoine Hélias, directeur médical de la recherche clinique au CHITS, qui a lancé aux équipes et partenaires présents : « La recherche n’existe pas sans vous ».

Les nouveaux locaux de la DRCI au sein de l’hôpital Sainte Musse de Toulon. (Crédit : O. Réal)

Yann Le Bras, le directeur général de ce Centre hospitalier intercommunal, a rappelé pour sa part, tout en se félicitant de cette réalisation, que la recherche clinique est déjà bien ancrée à Toulon et dans le Var, faisant l’objet notamment de nombreuses publications de haut rang et de 2,5 millions d’euros par an de financements, constituant la troisième entité de la région dans ce domaine. Même enthousiasme pour le président de la Commission médicale d’établissement (CME) du même Hôpital Sainte Musse, le docteur Yannick Knefati, qui a mis en exergue les 15 thématiques - et autant de groupes de travail - de recherche innovation qui sont structurantes pour l’organisation des filières de qualité, soulignant à quel point cette cellule s’intègre dans l’hôpital.

Enfin, Jean-Philippe Suppini, délégué général de cette DRCI, ne cachait pas non plus, en faisant visiter les installations inaugurées, sa satisfaction au regard de la qualité de ces locaux qui « concrétisent des années d’investissement et de collaboration inter-établissements sur les projets de recherche ». Plus qu’un aboutissement, il s’agit en fait d’un nouveau point de départ de nature à repousser les limites de la connaissance…

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 février 2023

Journal du01 février 2023

Journal du 25 janvier 2023

Journal du25 janvier 2023

Journal du 18 janvier 2023

Journal du18 janvier 2023

Journal du 11 janvier 2023

Journal du11 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?