AccueilBTPLa paille de lavande, un isolant aux accents du Sud
Matériau

La paille de lavande, un isolant aux accents du Sud

Des acteurs en région s’intéressent à la paille de lavande, une ressource disponible localement, à peu de frais.
La paille de lavande, généralement mise en œuvre en vrac, peut aussi l’être en botte ou en brique.
D. R. - La paille de lavande, généralement mise en œuvre en vrac, peut aussi l’être en botte ou en brique.

BTP Publié le ,

Depuis une quinzaine d’années, des acteurs en région s’intéressent au sujet de la paille de lavande. Cette ressource étant un déchet agricole partiellement utilisé en épandage ou en combustion, elle est disponible localement, à peu de frais. Ce sont plus de 70 000 tonnes brutes qui sont produites chaque année !

La paille de lavande est une fibre végétale issue de la tige. Elle est très majoritairement broyée en vrac après sa distillation. Elle ne peut pas être utilisée en l’état et doit être séchée, criblée et dépoussiérée pour un usage en construction. Ayant une forte teneur en silice et en huile essentielle (2 à 3 %), elle est quasiment imputrescible et répulse naturellement les insectes.

La paille de lavande, généralement mise en œuvre en vrac, peut aussi l’être en botte ou en brique. Mélangée avec de la chaux, elle permet de réaliser des bétons allégés, chapes et enduits isolants.

Des qualités environnementales

Disposé en vrac pour isoler, ce matériau possède un coefficient de conductivité thermique assez bon estimé à 0,055 W/m.K. Sa forte densité de 110 kg/m3 lui confère une capacité d’inertie et de déphasage intéressante. N’oublions pas les qualités environnementales de la paille de lavande : c’est un matériau biosourcé, renouvelable, recyclable et qui possède un bilan carbone très faible estimé à 1 kg eq. CO2/m3.

Une attention particulière est tout de même à porter sur sa mise en œuvre : la paille de lavande est inflammable (un parement est nécessaire pour se prémunir des risques d’incendie), et peut provoquer des réactions allergiques.

Pour le moment, aucune règle ou avis technique n’encadre sa mise en œuvre. La filière régionale n’étant pas encore structurée, un sourcing doit être réalisé pour s’approvisionner.

Pascale Birotteau, architecte

pascale birotteau architecte

TPBM : Pourquoi utiliser la paille de lavande ?

C’est un matériau biosourcé que l’on trouve à l’état de déchet à proximité, sur les zones de production de la lavande, soit le Vaucluse, les Alpes-de-Haute-Provence, la Drome provençale et les Hautes-Alpes. L’utiliser comme isolant, c’est favoriser la filière agricole et offrir un revenu complémentaire aux agriculteurs.

Sa transformation demande peu d’énergie. La paille de lavande est quasi imputrescible. Sa forte teneur en silice combinée à l’essence de lavande résiduelle est un traitement naturel qui la protège des insectes et des rongeurs car elle devient répulsive.

La difficulté actuelle est de trouver cette paille de lavande car il n’existe pas de filière dédiée. Pourtant, c’est une alternative très intéressante par rapport aux matériaux issus de la pétrochimie.

Comment l’avez-vous utilisé dans votre projet de maison individuelle ?

La paille de lavande a été choisie car c’est un matériau naturel recyclable et écologique qui se trouve à moins de 100 km du chantier. Cela nous a permis de limiter l’impact du matériau sur l’énergie grise. Nous nous sommes servis de copeaux en vrac de 2 à 3 cm, issus d’une distillerie, comme isolant. C’est un excellent régulateur hygrothermique, qui participe au déphasage.

Les copeaux ont rempli les murs à ossature bois de la maison. La résistance thermique de cet isolant est d’environ 5,5 pour une épaisseur de 30 cm.

Propos recueillis par Isabelle Cambos

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 février 2023

Journal du01 février 2023

Journal du 25 janvier 2023

Journal du25 janvier 2023

Journal du 18 janvier 2023

Journal du18 janvier 2023

Journal du 11 janvier 2023

Journal du11 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?