AccueilUrbanismeLa Métropole niçoise lance le PPP pour le nouveau marché d'intérêt national

La Métropole niçoise lance le PPP pour le nouveau marché d'intérêt national

Nice Côte d'Azur va sélectionner l'opérateur qui prendra en charge la conception, la réalisation, le financement et la maintenance du nouveau marché d'intérêt national (MIN) à livrer pour 2018.
La Métropole niçoise lance le PPP pour le nouveau marché d'intérêt national
D.R.

UrbanismeAlpes-Maritimes Publié le ,

La Métropole Nice Côte d'Azur vient de lancer une procédure de dialogue compétitif pour sélectionner l’opérateur qui prendra en charge la conception, la réalisation, le financement et la maintenance du nouveau marché d’intérêt national (MIN). Le projet, dont le montant est estimé à environ 70 millions d’eurosHT, verra le jour à La Gaude, sur le site de la Baronne, au cœur périmètre de l’opération d’intérêt national Eco-Vallée Plaine du Var.

A l’instar du dispositif mis en œuvre aux abords de stade Vélodrome de Marseille, le « Pppiste » verra son investissement partiellement amorti par la réalisation des programmes immobiliers d’accompagnement (entre 7.000 et 8.000 m2 de surface de plancher) dans l’orbite du futur MIN.

14 hectares à aménager

A terme, l’opération permettra d’aménager 14 des 25 hectares du site de la Baronne, aujourd’hui à l’état de friches naturelles.
En y ajoutant les services connexes au MIN (transports, logistique, services, activités agroalimentaires...), le site pourrait accueillir en tout 60.000 mètres carrés de programmes, à en croire le nouveau plan local d’urbanisme (PLU) de La Gaude, ainsi que le projet stratégique et opérationnel (PSO) de l’Eco-Vallée Plaine du Var, adopté en conseil d’administration de l’Etablissement public d’aménagement (EPA), le 30 mars dernier.

Pour désigner le titulaire du contrat de partenariat, la Métropole niçoise a recours à un dialogue compétitif. Après sélection de trois groupements candidats cet automne (qui devront chacun présenter une offre prévoyant la création d’une société ad hoc), le marché sera attribué en fonction de critères de coût global (35 points), de performance fonctionnelle et environnementale (35 points), de qualité architecturale (20 points), de robustesse du montage financier et juridique (15 points), ainsi que sur la part laissée aux PME et artisans dans l’exécution de l’opération (5 points). Le MIN pourrait être mis en service dès 2018.

Le projet :

En chiffres :

70 millions d’euros pour l’ensemble du projet
14 hectares pour le MIN sur les 25 du secteur
60.000 m2 de programmes sur le site
230 millions d’euros de chiffre d’affaires pour le MIN actuel, à Nice
850 emplois directs sur le MIN

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?