AccueilUrbanismeLa médiathèque de Briançon ouvrira ses portes mi-octobre

La médiathèque de Briançon ouvrira ses portes mi-octobre

A Briançon, l'écoquartier Coeur de ville prend forme peu à peu. Après la livraison des premiers logements, du cinéma et de la résidence seniors, ce sera bientôt au tour de la médiathèque.
La médiathèque de Briançon ouvrira ses portes mi-octobre
Ville de Briançon - La médiathèque (à droite) devrait être livrée le 19 octobre prochain.

UrbanismeHautes-Alpes Publié le ,

Le 19 octobre prochain, la médiathèque La Ruche ouvrira ses portes à Briançon, au sein de l'écoquartier Coeur de ville. D'un point de vue culturel, il s'agira d'un énorme progrès tant en termes d'offre que d'accessibilité. Car la bibliothèque de 146 m², située dans la Cité Vauban, en bas de la Gargouille, laissera place à un vaste espace de 1 080 m² aménagé sur un seul niveau, accessible aux personnes à mobilité réduite, et entouré de stationnements. Le numérique y aura largement sa place contrairement à aujourd'hui. Au sous-sol, la médiathèque accueillera un fonds d'archives municipales remontant au XIIIe siècle, jusqu'alors situé au premier étage de la mairie.

Nicole Guérin, adjointe à la culture, définit le futur équipement comme une « médiathèque troisième lieu », pour reprendre le concept du sociologue Ray Oldenburg. « Il distinguait trois lieux : le premier, le foyer ; le deuxième, le travail ; et le troisième lieu, celui où l'on rencontre d'autres personnes, où se crée du lien social. Un lieu neutre, accessible à tous et où l'égalité prévaut entre les individus, sans référence à leur place dans la société. En France, l'archétype du troisième lieu c'est le café. A Briançon, la médiathèque remplira prochainement la même fonction. »

Matériaux biosourcés, filière bois des Alpes, labellisation BDM​

Les travaux de la médiathèque ont débuté à l'automne 2017, entre les deux anciennes casernes principales de Berwick. Le bâtiment de 5,20 mètres de haut, conçu par le cabinet lyonnais Gautier Conquet, fait la part belle au bois (issu de la filière Bois des Alpes), au béton et au verre, avec notamment une façade sud entièrement vitrée. Un projet architectural labellisé BDM (bâtiment durable méditerranéen) tout en transparence, privilégiant la lumière naturelle, avec une note environnementale très poussée.

Le bâtiment comprend un patio, un jardin, un jardin d'hiver, et sa toiture est végétalisée. La circulation intérieure se veut fluide, décloisonnée, à travers des espaces modulables en fonction des besoins et des animations. Le coût de cet équipement est de 4,1 M€ pour la structure et 700 000 € pour l'équipement informatique et de mobilier.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?