Fermer la publicité

[Vidéo] La Marseillaise à la conquête du ciel

Bouches-du-Rhône le - - BTP

Les fondations achevées, la construction de la tour La Marseillaise va prendre un tournant plus spectaculaire avec le démarrage du chantier de gros oeuvre. Dès l'an prochain, l'édifice va attaquer sa montée vers le ciel. Visite guidée.

Pour l’heure, on ne perçoit qu’un grand trou autour duquel s’affairent des engins de chantiers XXL. Juste derrière le Balthazar, première brique tertiaire des Quais d’Arenc, les compagnons de Vinci Construction viennent d’achever une étape cruciale du chantier du bâtiment signal du programme, la pose des fondations de la tour La Marseillaise. Comme sa voisine la tour CMA CGM (147 mètres), imaginée par Zaha Hadid, cet immeuble de grande hauteur (IGH) signé Jean Nouvel grattera le ciel à 135 mètres au-dessus de la mer dès le printemps 2018.

La béance visible depuis la passerelle routière laisse deviner l’ampleur du projet.

« En juin, on a fini de poser les 83 pieux sur lesquels reposera tout l’édifice. Ancrés à 33 mètres de profondeur, ces pieux de taille variable – entre 1,10 et 1,80 mètre – sont protégés de l’eau de mer présente à 2,50 mètres du terrain naturel par un rideau de palplanches qui ceinture le site sur près de 150 mètres », explique Grégoire Cousin, directeur technique de Constructa Urban Systems, le promoteur du projet.

Le chantier des fondations bouclé, les équipes de Dumez (groupe Vinci) ont attaqué cet été les travaux de terrassement de la plate-forme - le radier – sur laquelle sera posée l’ouvrage. Une fois ce socle réalisé, le constructeur pourra passer à la phase la plus spectaculaire du chantier : la réalisation du noyau central de la tour. Ce coeur en béton armé s’élancera vers le ciel au moyen d’un coffrage autogrimpant au rythme d’un niveau (1.300 m2) en 11 jours jusqu’au 12ème étage et de 6 jours au delà...

3.500 brise-soleil en BEFUHP

Deux grues à flèche relevable, dont la plus haute culminera à 184 mètres de hauteur, permettront d’acheminer les poutres en acier et les éléments de charpente métallique des planchers de cette géante de béton et d’acier.

Dans un an, un autre défi technique attend les constructeurs. A l’été 2016, ils lanceront la fabrication et la pose des 3.500 pièces de brise-soleil en BFUHP (béton fibré ultra-haute performance) qui pareront les façades vitrées de la tour (16.000 m2).

« Ces pièces colorées, une première pour du BFUHP, seront fabriquées dans la nouvelle unité de préfabrication Méditerranée Préfa, déployée par Vinci Construction à Marignane et qui approvisionnera en BFUHP l’ensemble du marché hexagonal », indique Fabrice Prades, directeur de projet de Vinci Construction.

Véritable « signature » architecturale de l’immeuble, ces brise-soleil offriront une large palette de teintes, 26 au total, allant de l’ocre à l’oranger. « Une façade en BFUHP de cette dimension sera une première », ajoute Fabrice Prades. « Un défi technique » car chaque pièce sera unique avec une position précise dans l’enveloppe de la façade conçue comme un puzzle en 3D.

Jeux d’ombres et de lumière

Grâce à ce nuancier, Nouvel a reproduit le jeu d’ombres et de lumières mis en œuvre sur la tour Agbar à Barcelone. Les teintes de la façade de La Marseillaise varieront selon l’endroit d’où on les regarde : bleutées vers la mer, blanches vers la ville et brique aux deux extrémités, comme un clin d’œil aux toitures marseillaises.

Deux jardins suspendus viendront aérer l’ensemble. L’un des deux, posés au sommet de la tour, lui donnera une touche immatérielle… Comme si l’immeuble se fondait dans l’épaisseur de l’air. Le second sera installé au milieu de l’immeuble (entre le 18ème et le 20ème étage).

Si le chantier des fondations n’a mobilisé qu’une cinquantaine de compagnons depuis les premiers coups de pioche fin 2014, l’activité devrait monter en puissance. Dès cet automne, les effectifs devraient doubler avec le démarrage du gros œuvre, avant d’atteindre les 200 personnes en pointe en 2016. Mené selon la procédure de  conception-réalisation (cf. fiche-technique), le projet offrira des opportunités aux PME locales en 2016 pour les corps d’état secondaires dont les marchés ne sont pas encore attribués. 

« L’encadrement représente actuellement 50 personnes avec une forte collaboration architecte-entreprise qui permet au projet de vivre et d’ajuster en temps réel les réponses aux exigences liées à la réalisation d’un tel ouvrage prototypique et d’une telle complexité », précise Emmanuel Duchange, directeur général de Constructa Urban Systems.

180 M€ d’investissement

Au total, La Marseillaise représente un investissement de 180 millions d’euros, pris en charge par la Caisse des dépôts, la Caisse d’épargne Provence-Alpes et Corse (Cepac) et le tandem Vinci-Constructa. 

La tour Nouvel devrait accueillir ses premiers locataires au printemps 2018. Un peu moins de trois ans avant sa livraison, le projet affiche un taux de location de 70%, grâce notamment à la communauté urbaine Marseille Provence Métropole (MPM) qui compte regrouper sur 12 étages la majorité de ses services (15.912 m2 du 4ème au 15ème, moyennant un loyer annuel de 6,7 M€ HT durant 12 ans). Les autres preneurs sont par ordre décroissant la CCIMP qui installera un business center et un espace événementiel - le « Provence Business sky lounge » - aux deux derniers étages (29ème et 30ème pour 2.277 m2) de l’immeuble, Orange (2 étages pour 2.165 m2), la Cepac (1 étage pour 1.378 m2) et Constructa (1 étage pour 1.378 m2).

Retrouvez la fiche technique de la tour la Marseillaise dans les pages de TPBM. 

A (re)lire sur TPBM : 




William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer