AccueilTerritoiresLa longue marche du député Christophe Castaner

La longue marche du député Christophe Castaner

Durant 12 jours, le député maire de Forcalquier va parcourir 270 km , rallier 40 communes. A mi –parcours, « le randonneur » fait le bilan.
La longue marche du député Christophe Castaner
H. T - Le député Castaner à la rencontre d'un berger

TerritoiresAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

Bâton de randonneur, bandana au poignet et sac à dos, le député de la seconde circonscription des Alpes-de-Haute-Provence et maire de Forcalquier a troqué son costume de député pour celui du randonneur. Il sillonne à pied son territoire pour une opération dite des « 300 000 pas vers vous ». Parti de Corbières le 29 août, Christophe Castaner dort chez l’habitant et il parcourt en moyenne une distance de 27 km chaque jour. Du Sud au Nord du département, il prévoit d’effectuer une douzaine d’étapes. Oppedette, Revest du bion, Curel, Sisteron, la Motte du Caire, Turriers ou encore Selonnet, le Lauzet , Barcelonnette, St Paul sur Ubaye jalonneront son itinéraire pour un dernier raidillon au Col de Larche perché à 1991 m.

Opération de communication ou élan citoyen ?

Interrogé à ce sujet, Christophe Castaner dit avoir besoin de vivre le temps « lent ». Il précise : « J’ai pris 5 jours pour parcourir un trajet que je fais en temps normal en 45mn. Nous courrons souvent après le temps, pour suivre trop souvent le temps des médias notamment. Après une campagne régionale que je qualifierai de violente, tant par son intensité que par son dénouement, que j’assume pleinement , j’ai besoin de prendre le temps. Le temps « lent » c’est aussi le temps des politiques territoriales, le temps de politiques économiques et nous l’oublions aussi trop souvent. Depuis le début de mon parcours je vis loin de mon téléphone, loin de mon agenda, mais plus proches de mes concitoyens et cela me fait du bien ».

« L ’instant député » autour d’un verre

Installés en terrasse de la brasserie des Arcades, à Sisteron, le député maire marque une pause. Autour de lui, soutiens, détracteurs, amis « numériques » à la rencontre de l’homme… Un panel de concitoyens dont les profils sont très différents. Sans tabous, ils dialoguent, échangent, parfois âprement sur des sujets d’actualités. « Mon objectif est d’inventer une nouvelle forme d’échanges citoyens. Souvent ce sont les citoyens qui viennent vers moi parce qu’ils ont une difficulté, une idée, un projet. Aujourd’hui, je souhaite venir vers eux. Je souhaite que tous et toutes, nous devenions actrices et acteurs de notre société, de l’action publique, au sens large » lance t’il.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?